Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Killing (US). Saison 3. Episode 7. Hope Kills.

8 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-07-08-18h46m07s29.png

 

The Killing (US) // Saison 3. Episode 7. Hope Kills.


A l'issue de cet épisode je me suis demandé si ce cliffangher n'était pas arrivé trop tôt. Au delà de ça, cet épisode était certainement celui qui est parvenu à organiser de façon intelligente toutes les intrigues que l'on suit depuis le début de la saison. Je dois avouer que si les deux premiers épisodes introductifs de l'affaire de la saison devait avant toute chose nous mettre dans le bain, cet épisode fait bien plus que ça. Il organise tout de façon à ce que l'on fasse enfin quelques recoupements. Et j'aime bien. L'épisode construit donc quelque chose d'assez intéressant autour des personnages. Bien que celui ci joue avant tout sur l'enquête, il ne laisse pas pour autant les personnages sur le bas côté. J'aime toujours autant la relation de travail qu'il y a entre Linden et Holder. Les deux personnages partagent quelque chose d'unique dans cette série et je dois avouer que j'aime beaucoup. Cependant, je me demande comment cette relation peut encore évoluer.

On avait déjà pu voir au début de la saison un épisode qui leur été consacré en grande partie où Holder était capable de délaisser son actuelle fiancée rien que pour passer du temps (certes sur une enquête) avec Linden. C'était assez spécial mais excellent. Par ailleurs, The Killing revient également sur la partie policière de la série. Est ce que Pasteur Mike est le tueur que Linden et Holder cherchent depuis le début ? Ou est-ce une simple coïncidence ? Ou est-ce un innocent qui a été malencontreusement accusé ? Tout cela est assez étrange dans le sens où la série avait déjà développé pas mal de choses et de ce fait, l'épisode manquait peut être un peu de surprises. On sait donc à peu près comment tout doit se développer et surtout comment l'épisode doit finir. L'histoire du pasteur Mike m'a également rappelé la manière dont The Killing avait réussi à nous faire douter de Darren Richmond. Etait-il coupable ? C'était une question que l'on était en droit de se poser.
vlcsnap-2013-07-08-18h52m16s131.pngEt puis finalement nous avions eu la réponse dans la saison 2. Ce que j'aime cependant chez The Killing c'est la manière dont la série parvient à transformer tout ce qu'elle touche et par la même occasion nous retourner le cerveau. Car au fond, on ne sait pas vraiment ce qu'il peut encore se passer. Ray est pendant ce temps un personnage toujours aussi complexe à cerner. J'ai du mal à voir comment ce personnage peut encore évoluer. Il y a tellement de choses à dire sur lui, et d'autant plus qu'il est semble t-il innocent (ou bien The Killing veut-elle là aussi se jouer de nous ?). Je me pose de plus en plus de questions. C'est bon signe dans le sens où la série réussi à faire ce que toute bonne série policière doit faire : questionner son téléspectateur. C'est à nous de trouver les indices et de faire des recoupements.

Note : 7/10. En bref, si cet épisode subit la baisse de régime, la série se rattrape sur les questions qu'elle pose et sur ses personnages.

Commenter cet article