Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The L.A Complex. Saison 2. Episode 1. Vacancy.

18 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-07-18-14h02m11s46.png

 

The L.A Complex // Saison 2. Episode 1. Vacancy.

 

La petite série canadienne, gentiment diffusée par The CW était de retour pour une seconde saison. De prime à bord, j’avais peur que le ton de la série tente de se rapproche un peu plus des autres productions de la chaîne. Je suis plutôt content que ce ne se soit pas passé, même si l’éviction de notre porn-star et de Tariq permet d’en douter. Je ne veux pas mettre la charrette avant les bœufs, mais je suis certain que The CW a eu un droit de regard sur cette seconde saison. Ce qui m’a cependant conquis c’est qu’ils n’aient pas changé la réalisation de la série. Si The CW avait mis son filtre glossy, on aurait perdu ce côté naturel qui faisait tout le charme de la première saison. C’est donc déjà un bon premier point, sur le plan esthétique. Petit à petit, l’épisode tente de reprendre là où la première saison nous avait laissés. Autant dire qu’il y avait pas mal de choses en suspens. L’ouverture de l’épisode se permet de reprendre un peu tout ce que l’on aurait pu oublier : Connor qui sort de sa maison en feu, Nick et Abby qui s’envoient en l’air, Raquel qui fait un test de grossesse et puis restait le cas Tariq : Kaldrick peut-il s’en sortir ?

 

Dans un premier temps, prenons le cas de Kal. Ce personnage est assez intéressant, si ce n’est le plus intéressant de la série (mais pas mon préféré). Il tente de tout faire pour cacher son homosexualité au public, et pour cela avait tabassé Tariq alors qu’ils s’embrassaient et étaient surpris par son équipe de producteur. Sauf que ce dernier a des caméras et va rapidement découvrir ce qui se trame derrière le visage de Kal. Mine de rien, Kal était touchant durant cet épisode. On sent qu’il est amoureux de Tariq encore (et la petite soirée qu’il s’offre à la fin de l’épisode ne l’aide pas à l’oublier). Je pense qu’il n’est pas impossible qu’il y ait une nouvelle histoire d’amour gay pour Kal auquel cas il éviterait sûrement le suicide (car c’est ce qui lui pend au nez). Kal est un personnage en plein épisode neigeux, il est dépressif et ne sait pas vraiment comment gérer la situation. Surtout quand son producteur lui force la main. Mais ce dernier est plutôt gentil finalement. Il lui offre une porte de sortie vraiment intéressante et est plutôt tolérant vis-à-vis de l’homosexualité de Tariq (en lui disant qu’il peut demander ce qu’il veut à Kal – en dommages et intérêts –) mais aussi de celle de Kal car il veut bien conserver le rappeur à ses côtés.

vlcsnap-2012-07-18-14h02m47s155.png

Pendant ce temps, nous suivons les aventures de Connor et de Raquel. Cette dernière est enceinte, et c’est forcément de Connor. Connor peut-il retrouver le sourire ? Peut-il retrouver un semblant de vie ? Il ne peut pas rester seul maintenant. Il est auto-destructeur et pourrait bien se faire beaucoup de mal. C’est pourquoi il va passer la journée avec Raquel qui va tenter de lui changer les idées. Il va même aller jusqu’à demander Raquel en mariage alors qu’il est complètement saoul, et même sauter dans la piscine depuis le dernier balcon (la scène est d’ailleurs assez fun en soit et proche de ce que l’on peut attendre d’une série estivale qui fait les 400 coups). Même si Connor et Raquel ne sont pas les personnages les plus intéressants de cet épisode, ils arrivent à nous faire passer un bon moment. C’est cette joie qui emplie l’image et qui donne envie de sourire béatement. Dans un tout autre registre, Abby tente toujours de faire son trou en tant qu’actrice. Malheureusement, le film dans lequel elle devait jouer un rôle intéressant est finalement abandonné. Elle tente alors de passer une audition pour Saving Grace, une série télé qui prône la moralité et les valeurs chrétiennes.

 

Elle va faire l’erreur de venir à son audition habillée en prostituée (pour reprendre les mots du directeur de casting). J’ai bien aimé son petit moment face au producteur exécutif où elle va lui donner ses quatre vérités. Amusant. Bons dialogues, intelligent. Même si Abby ressemble à une Jessica Lowndes incarnant une actrice dans une série, globalement ce n’est pas si mauvais. Enfin, Nick tente faire son trou dans la comédie et va passer une audition à laquelle il va retrouver Jessica, la fille qui l’avait accusé d’avoir volé ses textes lors de la soirée dans le 1.06. Les producteurs ont tellement adorés Jessica et Nick qu’ils les engagent tous les deux en tant que duo. Assez intéressant en soit, cela va sans aucun doute mettre du piment dans la série mais aussi dans la relation que Abby et Nick entretiennent. Je vois mal Nick rester fidèle bien longtemps à Abby (ou alors, ai-je pas tant foi que ça en la gente masculine ? Allez, savoir, on est tous fait pareil). Bref, The L.A Complex nous offre un épisode de retour sympathique et frais. Ce n’est pas parfait mais il y a des bons ingrédients et de très bonnes choses.

 

Note : 6/10. En bref, retour assez bon pour The L.A Complex, petite série qui monte.

Commenter cet article

delromainzika 19/07/2012 12:24


Si c'est du Streaming que tu cherches, je n'y connais strictement rien sur le sujet ^^ ni mm les sites. Sinon je peux te proposer de la VO (je ne sais pas où trouver des sous titres non plus
étant donné que j'en utilise pas ) ici : https://rapidshare.com/files/2955175648/tlc.s02e01.v.480pwd.x264-m.u45136.RMTeam.rar

cedric 19/07/2012 10:57


salut dis moi tu aurais pas par hasard un lien vostfr pour cet episode ? impossible de le trouver cette serie est vraiment peu connue -_-