Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The L.A Complex. Saison 2. Episode 3.

1 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-08-01-14h21m19s195.png

 

The L.A Complex // Saison 2. Episode 3. Choose Your Battles.


Cette semaine c'est Kaldrick qui est le centre d'intérêt. Et je dois avouer que les scénaristes sont parvenus à faire quelque chose de lui. "Choose Your Battles" était donc un très bon épisode pour mettre en avant le meilleur de The L.A Complex, encore une fois. Kaldrick continue de travailler sur son nouvel album sauf qu'il est terrifié par des visions de Tariq. J'ai trouvé que cela permettait enfin de mettre le personnage face à ses démons. Il est gay, mais a toujours autant de mal à se l'avouer à lui même. Il était parvenu à le dire au haute voix en face de quelqu'un dans l'épisode précédent, mais dans cet épisode on tente aussi de comprendre un peu mieux le personnage. Et surtout, comment il tente de gérer tout ça. Ce n'est pas facile pour lui et c'est compréhensible. J'en suis même arrivé à trouver le personnage touchant. Il est généreux au fond, mais a uniquement de la rage en lui. Il est gay, n'aime pas l'être mais il n'y peut rien. The L.A Complex tente d'être un peu plus psychologique avec l'homosexualité que beaucoup de séries pour ados. C'est appréciable et bien loin de certains carcans. D'un certain côté cela me rappelle Dawson (même si Kerr Smith était assez mauvais à mes yeux).

Kaldrick va nous faire découvrir que son père travailler à la Mission, une idée en perspective ?. Les retrouvailles étaient intéressantes. Kaldrick est aussi challengé par un nouveau rappeur : Jest. Leur petit face à face était drôle, énergique et surtout pertinent. J'adore ce genre de joutes verbales en rap. C'est amusant. Si il y a bien une série de ce genre là qui pouvait le faire c'est bien The L.A Complex. Et c'est écrit avec finesse. Autant dire que les scénaristes sont très bons et savent de quoi ils parlent. Pendant ce temps, Connor tente d'offrir à Raquel une place de guest dans sa série médicale. Il va y parvenir et leurs scènes seront particulièrement touchantes et belles (notamment parce que Raquel et Connor s'aiment vraiment). Sauf que Jennifer Bell, celle qui a engagée Connor pour devenir sa petite amie, se fait très collante et va gâcher ce beau moment entre les deux tourtereaux. Je suis certain que Raquel ne va pas pouvoir supporter longtemps toute ces histoires. Elle est enceinte et a bien besoin du soutien de son homme. Pourtant c'est elle qui l'a poussé dans cette direction (comme dit dans l'épisode précédent).
vlcsnap-2012-08-01-13h56m24s86.pngJennifer va même fêter l'anniversaire de Connor alors que Raquel ne savait même pas que c'était son anniversaire. Il y a de quoi séparer un peu plus les deux amoureux. Malheureusement, surtout que Raquel avait prévue de lui fêter son anniversaire elle aussi. Mais l'énergie entre les deux personnages est bien là et permet de passer un très bon moment en leur compagnie. Dans un registre totalement différent, on apprend que Nick et Sabrina sont finalement en compétition car ils ne pourront pas garder les deux. C'était d'une logique implacable et Nick va forcément tomber dans certains pièges. Mais ce n'est pas tout, Sabrina va répondre au téléphone de Nick alors qu'Abby était à l'autre bout du fil. Les deux personnages n'ont plus du tout confiance en l'un l'autre, ce qui n'aime vraiment pas leur relation. J'adore Nick et je suis certain qu'il arrivera à trouver son mojo et par la même occasion écrira de bonnes lignes ici et là. C'est efficace encore une fois, et The L.A Complex s'amuse assez bien avec les personnages.

Pendant ce temps, Abby continue toujours de travailler sur Saving Grace, la série sur laquelle elle a été engagée. Même si cette partie là de la série n'est pas très passionnante, j'espère que les scénaristes sauront quoi faire d'Abby au fur et à mesure que la saison avance car pour le moment, on nage réellement dans le trouble. Du côté de Beth et de Simon, ils n'ont pas vraiment de chance quand leur agence les laisse tomber. Ils vont cependant réussir à avoir une audition, que Simon ne va pas avoir, et qui va mettre en colère Beth. Finalement ces deux nouveaux personnages permettent de faire un remplissage correct. Ce n'est pas encore très attachant, mais il y a du potentiel. J'espère juste que les scénaristes sauront vraiment quoi faire de Beth (car Simon n'est qu'un accessoire pour ce personnage). Bref, The L.A Complex nous offre encore une fois un très solide épisode et surtout pour Kaldrick qui se révèle encore et encore. La série se challenge pas mal sur ses personnages, certains restent bons, d'autres moins.

Note : 7/10. En bref, Kaldrick parvient à donner un certain ton à cet épisode que j'ai beaucoup apprécié. J'ai hâte de voir la suite.

Commenter cet article

Reaper 04/08/2012 15:06


J'adore autant cette saison 2 !


 


A noter la petite parodie de Grey's Anatomy avec Raquel, qui m'a fait esquisser un sourire.