Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The L.A Complex. Saison 2. Episode 6.

22 Août 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-08-22-13h57m09s158.png

 

The L.A Complex // Saison 2. Episode 6. Rule of Thirds.


Si nous avions eu le même nombre d'épisodes que durant la première saison, cette seconde saison s'achèverait déjà. Et autant dire que cela m'aurait beaucoup trop frustré. Car la qualité de la série est toujours présence. J'arrive à m'en étonner toutes les semaines. Alors certes, cet épisode ne vaut pas l'épisode précédent mais il était tout à fait correct et très plaisant. Notamment par rapport au petit threesome de Brandon, Laura et Abby. J'adore cette aventure. Après l'épisode de la semaine dernière, il est temps pour Brandon de faire un choix. Soit il prend Abby, soit Laura. Il a envie de choisir Abby, il en est fou amoureux. Sauf que Laura semble avoir une influence sur Brandon que l'on ne soupçonne pas encore. Je suis certain que Laura sait quelque chose sur Brandon qui ne pourrait pas aider la carrière de ce dernier. C'est en tout cas la seule explication. Mais du coup, la petite aventure secrète de Brandon et Abby était amusante, et The L.A Complex est maligne car elle se permet de ne faire durer le plaisir que quelques minutes, pas plus d'un épisode.

C'est là que l'on voit qu'il y a une grande différence avec certaines séries qui auraient largement préférée étaler tout cela sur des dizaines d'épisodes avant que le tout finisse en queue de poisson. La grande débandade de la fin de l'épisode était vraiment hilarante. Laura en hystérique, c'est ce qui fonctionne le mieux. C'est une vraie folle, mais j'adore ça. Cela rend l'épisode un peu plus pimenté. De ce point de vue là, rien à redire. Pendant ce temps, nous allons poursuivre les aventures de Connor et de Jennifer. Sauf que Eric, son mari est toujours là. Enfin, mari oui, parce qu'ils ne sont toujours pas divorcés. Mais cela ne saurait tarder. J'ai donc bien aimé la petite relation amicale qui se développe entre Eric et Connor. On sent que ces deux là vont finir par mettre des battons dans les roues de Jennifer. En effet, je vois mal comment Jennifer pourrait accepter que Connor passe plus de temps avec Eric qu'avec elle. Car c'est vers cela que l'on va. Connor n'a pas d'ami, cela pourrait être l'occasion pour lui de fraterniser avec quelqu'un et de combler sa solitude.
vlcsnap-2012-08-22-14h20m41s197.pngBeth est en retard sur le loyer pour son appartement et Simon va être guest dans Another Victim, une petite série de seconde zone. C'est une chance pour lui, sauf que Beth va trouver que ce n'est pas pour Simon. La violence qui l'entoure ne lui a pas plus et elle a alors trouvé le moyen de remettre en cause tout ce qui se déroule autour d'elle. Evidemment, Beth et Simon vont avoir du mal à s'entendre. Maintenant, je ne sais pas trop quoi penser de cette relation. Les deux personnages sont sympathiques, mais voilà, je sens que l'on commence à avoir fait le tour. Il faudrait que le tout se renouvelle un peu. Du côté de Nick et Sabrina, ils sont toujours en compétition mais aussi en pleine relation. Les deux sont assez taquins l'un envers l'autre. Le problème de cette partie de l'épisode c'est que cela va totalement à l'encontre de ce qui s'est déroulé avec le threesome de la série. En effet, Nick et Sabrina restent un peu trop stagnant. On ne sent pas les deux personnages évoluer. Et surtout Nick, qui est tout de même mon personnage favori.

Enfin, Kaldrick va devoir faire un choix dans ce nouvel épisode. Son père va lui arranger un rencard avec Dawna, et tout va très bien se passer. Sauf que Kaldrick ne sait pas comment faire avec les filles. Il est plus… mecs. Et justement, quand un serveur va lui donner son numéro. Il va hésiter. J'aime bien cette histoire car on met vraiment Kaldrick face à son destin et à ses choix. Etre qui il est vraiment ou un mauvais visage de lui même qui n'est pas lui ? Tout cela dans le but de plaire à son père ? J'ai hâte de voir comment tout cela va évoluer car je suis certain qu'il y a de très bonnes choses à faire. Et puis il y a Raquel. Elle est maintenant embarquée dans cette émission de télé-réalité. J'ai adoré car elle montre comment ce genre de programme est truqué. En tout cas, Raquel ne veut pas passer pour la 'bitch" de l'émission mais plutôt pour le contraire afin d'avoir de belles propositions de rôles derrière. Au final, The L.A Complex livre un bon épisode encore une fois, même si en deçà du précédent.

Note : 6/10. En bref, toujours une belle et bonne surprise.

Commenter cet article