Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The L.A Complex. Saison 2. Episode 8.

4 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-09-04-14h28m02s163.png

 

The L.A Complex // Saison 2. Episode 8. Stay.


Et si The L.A Complex pouvait être une série parlant d'espoir ? C'est en tout cas ce que cet épisode tente de démontrer. Et étrangement, c'est l'un des meilleurs épisodes de la série. The L.A Complex apporte un peu de lumière sur ses multiples arcs de la saison et donne de l'espoir à chacun de ses personnages que sa vie pourrait bien basculer dans le bon sens du terme. J'apprécie vraiment la manière avec laquelle tout s'articule petit à petit. C'est très plaisant et surtout agréable. Sans compter sur ce magnifique soleil. Dans ce nouvel épisode, Connor est viré par Jennifer. Jennifer et Eric ont réussis à se remettre ensemble et maintenant, le problème, c'est qu'elle n'a plus du tout besoin de Connor. Le pauvre est viré de son contrat mais ce n'est pas pour autant qu'il se laisse débiné par cette information. En effet, il va trouver le moyen de retrouver le sourire grâce à Simon. J'ai trouvé assez touchante leur petite discussion. Et Connor a retrouvé le sourire. Il revient au Lux, il pourrait bien se remettre avec Raquel (qui avait raison sur toute la ligne) et puis sa soeur lui rend visite.

C'est l'un des pans d'intrigue de la suite de la saison qu'il sera intéressant de découvrir. Notamment parce que Connor n'a pas été le personnage le plus développé cette année et qu'il le mérite tout simplement. En tout cas, la perspective de le retrouver une nouvelle fois dans les bras de Raquel me plait. Il faut uniquement qu'ils retrouvent leurs repères. Et justement, Raquel commence à comprendre que cette émission n'est clairement pas là pour soigner des gens mais uniquement pour les rendre encore plus malades. En effet, Zach faisait une overdose dans l'épisode précédent et le problème c'est qu'il ne peut pas quitter l'émission sinon la productrice le poursuivra en justice. C'est assez bête, surtout que le pauvre a besoin d'une réelle aide médicale. J'espère que Raquel va faire un vrai procès à la production de Celebrity Halfway House. Ils ne méritent que ça et surtout cette productrice intransigeante qui pense pouvoir gagner autant d'argent sur le dos d'un homme sur le point de mourir.
vlcsnap-2012-09-04-14h00m57s46.pngEn tout cas, ce serait bête de finir sur le départ de Raquel. Il faut que l'on ait un aperçu de ce que pourrait bien être la suite de cette aventure. Dans un registre complètement différent, Sabrina et Nick tentent de trouver de nouvelles bases pour leur nouveau show au comedy club. Nick commence sérieusement à ne plus savoir où aller. Ce personnage est en couple, il semble même assez heureux, mais la série ne donne pas spécialement envie de voir la suite. Alors certes, cela rend l'épisode ensoleillé et surtout très agréable à suivre mais j'aimerais bien un peu plus d'ambition de ce côté là. C'est à mon sens ce qui manque clairement. Abby va faire la rencontre de Gray, un homme faisant parti de l'Air Force. Autant dire tout de suite que ce n'est pas vraiment ce à quoi elle s'attendait mais j'ai trouvé le duo assez mignon (même si je ne suis que Brandon et Abby encore dans mon esprit). Je suis certains qu'il y aura des complications très rapidement, notamment parce que je vois mal Brandon rester avec sa folle de petite amie.

Mais Abby se retrouve aussi sans emploi désormais. Elle recommence à zéro. Je ne suis pas certain qu'il y ait quoi que ce soit qui puisse l'arrêter d'arriver mais j'aime bien que The L.A Complex complique la tâche aux personnages. On ne nous refile pas les grosses ficelles scénaristiques de certaines séries du genre. Du côté de Kal, il a passé un très bon moment avec Chris sauf que ce dernier n'est pas d'accord pour sortir avec lui si il ne s'avoue pas lui même qu'il est gay. Kal travaille là dessus au fond de lui, mais il faut qu'il accepte qui il est. C'est vrai qu'il ne peut pas forcément se outer, se serait mettre un terme à sa carrière, mais il ne peut plus se mentir à lui même cependant. Ce n'est pas très bon pour lui, ni pour les gens qu'il rencontre (comme Chris). J'ai trouvé cette partie encore assez passionnante. Notamment parce que l'on tente petit à petit d'amener Kal vers une prise de conscience. A mon avis, d'ici la fin de la saison on aura un Kal transformé. Ce personnage sait qu'il pourrait vivre de belles choses mais s'y refuse.
vlcsnap-2012-09-04-13h55m44s242.pngNotamment par rapport à son père. C'est à mon avis ce qui le bloque depuis quelques épisodes. Il avait envie de lui avouer qu'il est gay, mais il n'en a pas eu l'occasion quand ce dernier lui a présenté une charmante demoiselle. Enfin, Beth part à la recherche de son frère Simon. Nous allons le retrouver à la fin de l'épisode évidemment, mais je ne sais pas quoi penser de cette partie de l'épisode. Beth parvient à se dévoiler, on va enfin faire apprendre le père de Beth et Simon, … Il y a donc pas mal de choses intéressantes qui arriveront, cet épisode servant plutôt de mise en place. Au final, The L.A Complex prouve avec cet épisode qu'elle peut faire des choses magnifiques et surtout très ensoleillées. C'est beau et mignon à la fois mais l'on a aussi envie de voir la suite. Sans compter qu'elle prouve qu'il y a une lueur d'espoir pour tous les personnages que l'on suit d'être enfin… heureux.

Note : 8.5/10. En bref, un solide épisode particulièrement bien construit, écrit et interprété.

Commenter cet article