Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Last Ship. Saison 1. Episode 5. El Toro.

27 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-23-23h40m12s180.jpg

 

The Last Ship // Saison 1. Episode 5. El Toro.


Dans ce nouvel épisode on se retrouve donc comme promis au Nicaragua afin de venir à bout de notre histoire lancée dans l’épisode précédent. « El Toro » est donc le nom d’un ancien dealer de drogue qui va faire face à Chandler dans ce nouvel épisode. D’un point de vue de l’action c’est tout de même plutôt bien géré. On passe donc un agréable moment en la compagnie de ces personnages et je n’attendais pas mieux de la part de la série. Bien au contraire, tout cela fonctionne donc comme on peut s’y attendre et c’est pile poil le genre de spectacle qui fonctionne terriblement bien. J’aime bien le fait que The Last Ship semble avoir appris de ce que peut faire Michael Bay au cinéma, à la fois d’un point de vue des dialogues pas toujours très intelligents mais c’est aussi l’une des forces de cette série. Le but n’a jamais été de nous raconter une histoire alambiquée avec tout un tas de ramifications mythologiques. Bien au contraire, on a l’impression que le but de The Last Ship a toujours été de nous offrir un divertissement décontracté.

Danny - « We're supposed to be saving the world. Shouldn't it be worth saving? »

C’est ça que je trouve d’assez sympathique dans cette série finalement, qu’elle tente de nous surprendre avec des choses qui sont particulièrement simples. Après tout, on ne peut pas dire que cela soit la série la plus originale qu’il soit dans sa manière d’être construire. Mais au delà de ça, il y a un truc d’efficace qui donne envie de revenir chaque semaine afin de comprendre un peu mieux où est-ce que tout cela peut aboutir, comment ils vont trouver un vaccin (s’ils en trouvent un), comment ils vont évoluer et tenter de rester en vie, etc. Car s’il y a bien un truc sur lequel je me pose tout un tas de questions également c’est comment ils vont pouvoir vivre des années sur leur rafiot. Je sais bien que ce genre de bateau est fait pour des opérations de longue durée. Même si cet épisode a parfois un côté épisode de la semaine, je ne le mettrais pas du tout dans cette catégorie. Le seul truc qui m’a un peu gêné dans cet épisode c’est le côté cliché du personnage de El Toro. J’aurais peut-être préféré quelqu’un de plus normal et de moins cinglé au premier abord. Il y a des tas de trucs que j’ai envie de comprendre. Notamment d’où vient réellement ce virus même si je suis sûr que cela a un lien avec l’introduction du pilote.
vlcsnap-2014-07-23-23h34m59s122.jpgEt puis où est-ce que The Last Ship peut bien en venir avec les personnages et les relations qui se tissent. Notamment celle entre Tex et Rachel. C’est une façon intelligente de créer une amitié qui peut fonctionner tout au long de la saison. Surtout que Rhona Mitra n’est pas quelqu’un d’ennuyeux pour le moment et qui sait faire preuve de perspicacité, même quand il s’agit d’être mis au centre de l’action. Finalement, ce nouvel épisode de The Last Ship fonctionne donc assez bien. Comme les épisodes précédents, je n’ai qu’une seule hâte et c’est de voir où est-ce que cette saison veut bien nous emmener surtout que TNT vient d’annoncer le renouvellement de la série pour une saison 2 de 10 nouveaux épisodes (pour l’été prochain). Par contre, il n’y avait pas suffisamment de scènes assez funs mettant en avant Adam Baldwin. Notamment la scène du soupé. C’était une scène plutôt cocasse et c’est la preuve que même dans une série avec un sujet assez sérieux, ils peuvent nous faire des trucs aussi amusants que ça. Comme quoi, c’est la preuve que tout cela fonctionne plutôt bien finalement. Même si j’en veux encore plus, comme tout téléspectateur gourmand.

Note : 6/10. En bref, du spectacle toujours amusant.

Commenter cet article