Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Last Weekend. Mini-series. Part 3. FINAL PART.

3 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-09-03-21h54m32s49.png

 

The Last Weekend // Mini-series. Part 3.
FINAL PART


Voici donc la dernière partie de cette mini série d'ITV 1 la chaine anglaise. Après deux premières parties pas forcément excellentes, cette dernière achève le tout dans un ensemble étrange et surtout cinglé. Je pense que le premier but des scénaristes de The Last Weekend était de nous faire plonger petit à petit dans la folie de Ian (Shaun Evans). De plus, Ian est le narrateur de l'histoire et l'on sent qu'il ne peut que prendre le mauvais parti. Je ne m'attendais pas du tout à ce que Ollie meurt (même si des mains de Ian ce n'est pas surprenant), mais on peut en tout cas avouer que l'idée de The Last Weekend était plutôt bonne. L'épisode précédent n'était pas suffisant pour que l'on reste vraiment scotchés dans notre siège. Il en fallait plus, beaucoup plus. Du coup, cette dernière partie tente de conclure la mini-série de la meilleure façon qu'il soit sans vraiment donner de fin.

En effet, Ian reste encore dans les parages et l'on se demande si il va assouvir une vengeance (comme le laisse suggérer son esprit à la fin de l'épisode). Ian violait Daisy dans l'épisode précédent. Un moment assez cru et dur à regarder. Mais j'avais trouvé l'idée plutôt bonne dans son ensemble étant donné que cela donnait un peu de piment à l'épisode. Daisy tente d'oublier (mais difficilement) ce qui s'est déroulé dans l'épisode précédent. Elle ne sait pas comment faire pour passer à autre chose. Cela va causer pas mal de problèmes. Notamment avec Ollie dans un premier temps mais également avec Milo puisque Ollie va soupçonner sa femme d'être un peu trop avenante avec le jeune homme. Sauf que ce qu'il ne sait pas c'est que Ian a violé sa femme et qu'il est prêt à recommencer. Il est surtout prêt à prendre sa place dans sa famille.
vlcsnap-2012-09-03-21h54m29s16.pngAu fond, il ne fallait pas attendre grand chose de cette dernière partie mais elle reste plutôt correcte et satisfaisante. Je pense que l'on peut dire que les scénaristes sont aller au bout d'un certain côté onirique que la série nous fait vivre, tout en créant une atmosphère oppressante et étrange. En tout cas, je ne retiendrais certainement pas grand chose de cette série mais peut être les deux héros. Rupert Penry-Jones et Shaun Evans sont vraiment bons dans leurs rôles respectifs et l'on ne pouvait pas demander mieux de leur part. Du coup, je me demande maintenant dans quoi on pourrait les voir évoluer dans les prochains mois (car on sait pertinemment que les anglais adorer recycler leur socle d'acteurs et d'actrice). Une conclusion assez amère tant il y avait une ambition certaine derrière cette série, mais une conclusion intéressante également car la mise en scène fait vraiment le tout.

Note : 5/10. En bref, une conclusion agréable et folle mais pas suffisante.

Commenter cet article