Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Lottery. Saison 1. Episode 3. Greater Good.

17 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-08-04-23h28m20s144.jpg

 

The Lottery // Saison 1. Episode 3. Greater Good.


Ce qu’il y a tout de même d’assez étrange avec The Lottery c’est le fait que la série semble intéressée par la vie de certains personnages mais veut tout faire pour sauver ces personnages kidnappés dans l’épisode précédent. C’est presque l’une des plus grosses incohérences de l’histoire de The Lottery. Ensuite, puisque nous sommes sur Lifetime, les méchants ont besoin d’être humains et c’est donc le cas de Vanessa Keller. Cette dernière est présentée dans le pilote de la série comme quelqu’un d’impitoyable et puis rapidement les choses évoluent dans une direction différente avec la fin de cet épisode ou encore toute cette crise d’otages. Par ailleurs, il est difficile de comprendre aussi pourquoi Alison peut rentrer chez elle sans être escortée par les services secrets. Après tout cette femme travaille aux côtés des embryons restant dont tout le monde pourraient rêver mais personne ne semble penser qu’elle pourrait avoir besoin de changer de lieu d’habitation. Surtout quand on voit que son visage est maintenant celui des publicités pour la grande loterie nationale. « Greater Good » enchaîne les erreurs typiques de la série qui ne cherche pas forcément à creuser quoi que ce soit, simplement à nous divertir tant bien que mal. Au fond ce n’est pas bête mais le résultat n’est pas forcément aussi bon que l’on ne pourrait l’espérer.

C’est en tout cas ce que j’ai pu ressentir avec cet épisode. The Lottery est une bonne série au fond mais qui n’a pas encore la mesure de ses ambitions. Elle tente des choses sans parvenir à nous convaincre que ce sont les bons choix et l’on s’ennuie donc légèrement par moment. L’ennuie est assez relatif dans le sens où il est difficile de voir pourquoi tout cela ne colle pas mais disons que The Lottery ne sait pas non plus vraiment s’y prendre. On a donc cette situation de prise d’otages. Au fond c’est quelque chose d’intéressant qui permet de prouver que ces embryons sont un vrai danger. Mais d’un autre côté le gouvernement est un peu bête, négociant à tout prix alors que l’on a connu ces personnages bien moins farouche, surtout quand il s’agit de parler de la jeune femme qui s’est apparemment suicidée dans le premier épisode. On fait tout un fromage du fait que le gouvernement est dangereux et criminel mais la série fait tout le contraire maintenant. Je ne sais plus vraiment sur quel pied danser. Par ailleurs, Kyle et Camille couchent ensemble ce qui répond à une partie de nos questions. Mais il reste tout de même tout un tas de choses là dedans, est-ce vraiment quelqu’un d’important ?
vlcsnap-2014-08-04-23h29m44s222.jpgC’est la question que l’on est en droit de se poser. Je ne suis pas un très grand adepte de cette histoire autour de Kyle. Ce dernier a beau apporter quelque chose d’intéressant sur la table, The Lottery ne fait pas en sorte de rendre le tout réellement intéressant et l’on s’ennuie donc terriblement. Car en tant que téléspectateur, je dois avouer que j’attendais quelque chose de légèrement différent, de peut-être beaucoup plus rythmé. Notamment car d’un point de vue action, on n’a pas grand chose alors que c’est ce que j’avais envie de voir : de l’action. Du point de vue de la confrontation avec Alison, du fait que les deux sont dans le même drap et qu’ils vont devoir tenter de faire en sorte de cohabiter, sans compter la place de James là dedans où ce dernier tente d’être quelqu’un d’intéressant mais finalement ne fait pas grand chose pour l’être. Je dirais même qu’à ce stade, James est un boulet pour la série. Après deux épisodes d’introduction plutôt corrects et efficaces, The Lottery commence à me faire peur. Cet épisode fait des tas d’erreurs ennuyeuses ce qui est loin d’être acceptable à ce moment là de la série où elle a encore des tas de choses à nous raconter.

Note : 4/10. En bref, décevant.

Commenter cet article