Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Lying Game. Saison 1. Episode 13.

17 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-01-17-19h37m59s3.png

 

The Lying Game // Saison 1. Episode 13. Pleased to Meet Me.


Je sais pas ce qui se passe dans cette série mais est-ce que c'est un de ces rêves qui tournent en rond toute la nuit et nous donne la gueule de bois le matin ? J'en ai bien l'impression. C'était une catastrophe ce nouvel épisode et pourtant il y avait quelques petits trucs intéressants. Notamment le retour de Sutton qui va bien faire peur à tout le monde en jouant à la garde dans l'introduction de l'épisode, ou qui va aller se lancer et crier sur sa mère comme si c'était une chienne de garde, ou bien cette fin d'épisode qui laisse pas mal de choses en suspend… Tellement d'éléments qui font que voilà, The Lying Game c'est une série qui manque clairement de quelque chose. C'était marrant et sympathique cinq épisodes (ou un peu plus) et puis, boum depuis son retour au début du mois c'est les catastrophes qui s'enchaînent. Le cliffangher de l'épisode précédent est bazardé puisque la confrontation Sutton / Emma n'a rien de bon. Sans compter sur Ethan qui est encore coincé dans des relations amoureuses jumelées. Ca me saoule. Je ne comprend plus le personnage, déjà que Ethan et Emma ça devenait un peu trop plan plan alors si on ajoute du piment artificiel avec Sutton...

Du côté de Ted et Kristin, il n'y a pas grand chose à dire, tout comme Alec. Ces trois personnages étaient en sommeil profond dans l'épisode. Un coma duquel ils ne semblent pas vouloir sortir. C'est dommage, j'aurais bien aimé qu'il y ai un peu de sport quoi, du fight sur un ring. Je vais des trucs qui bouge. Je suis pas là pour regarder une série qui n'arrive même pas à nous balancer une intrigue cohérente si ce n'est pas pour nous divertir au moins. Car il y a eu des bons moments avec cette série, et j'ai pris un peu mon pied notamment avec le pilote que j'avais pas trouvé mauvais (bien au contraire d'ailleurs). Petit à petit cette série enchaîne les déceptions, comme si le château de carte était déjà tombé, un vrai soufflé raté. Du côté de Laurel justement, elle veut se lancer dans le playback ou le karaoké (c'est au choix). La pauvre petit croit qu'elle sait chanter et qu'elle peut faire carrière. C'est en tout cas ce que lui fait miroité Rebecca. Charisma Carpenter aurait pu être intéressante si seulement son personnage avait l'envergure de Ms Casablanca dans Veronica Mars. Là c'est tout sauf ça. Elle ne sert à rien. Mais vraiment !
vlcsnap-2012-01-17-19h43m03s225.pngJustin et Laurel vont tenter de mettre les choses au point dans une scène interminable et même pas drôle. J'ai trouvé la scène pathétique. J'aurais voulu rire du jeu d'acteur de Randy Wayne mais je n'ai pas pu, vraiment pas, le pauvre il était là presque à demander l'aumône. Je ne peux pas rire de quelqu'un d'aussi désolant quand même, ce serait si méchant de ma part. Et enfin, je me demande si la petite sauterie n'était pas le seul moment intéressant de l'épisode (avec l'introduction, très drôle quand Alexandra Chando tente de retrouver ses instincts de bitch). Bref, en gros je vois pas trop où la série veut en venir. Ca tourne tellement en rond que j'en ai un mal de crâne terrible. J'hésite vraiment à poursuivre l'aventure (même si je suis sûr que je vais encore craquer mardi prochain… je suis tellement faible face aux séries de ce genre). Mais alors va falloir secouer l'histoire, que ça se réveille. On va voir de quel bois je me chauffe.

Note : 1/10. En bref, attention, bientôt on aura une série aussi plate qu'un oeuf.

Commenter cet article

William Benjamin Oz Wolf 17/01/2012 21:42


Waouh. Après mes décéptions sur les derniers épisodes de Gossip Girl et Pretty Little Liars, tu m'as achevé là. Je ne suis même pas sûr de voir cet épisode finalement même si le cliff était pas
si mal. Pff mais je suis faible moi aussi et puis j'ai besoin de ma dose de la tête de chien battu de Justin (sérieux il a dû être engagé que pour ça) et ma Charisma Carpenter (j'étais déjà en
manque cet après-midi que j'ai du voir deux épisodes d'Angel) ainsi que des dialogues entre Emma et Ethan où je me force à tenter de comprendre ce qu'ils disent et à m'y accrocher. Allez, bon je
vais encore céder.