Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Lying Game. Saison 1. Episode 7.

27 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-09-28-00h51m16s220.png

 

The Lying Game // Saison 1. Episode 7. Escape From Sutton Island.


Quelle flagellation cette série quand même. C'est pire que de se fouetter au martinet par moments. Et là je pense encore une fois à Char jouée par Mme Prout, actrice de rang zéro, qui n'a rien dans la tête, juste une poitrine (et encore… c'est pas vraiment un atout mis en valeur, ah si, sur un matelas gonflable dans une piscine). Ce personnage m'a une fois de plus gâché mon plaisir. Je n'arrive plus à comprendre l'épisode, je trouve même que la série a perdue tout sens du rythme autour de ce personnage qui ne sert à rien. Est-il le prochain à claquer. J'ose l'espérer. En tout cas, cela permettrait de faire du bien aux intrigues qui tourne en rond autour d'elle. Notamment le face à face avec Thayer dans la piscine, c'était à la fois cliché et ridicule. On se demande ce que cette scène vient faire là. Du meublage dans l'art pur du terme.

Mais le reste de l'épisode est plutôt réjouissant finalement (en matière de ce que sait faire cette série depuis le début donc pas grand chose). Tout d'abord du côté de Sutton, qui se retrouvait dans un hôpital psychiatrique après avoir retrouvée sa mère dans ce même hôpital. L'idée était sympathique et le développement de l'histoire assez correct. Je ne sais pas vraiment si le potentiel de sorti de la saison est à voir dans Sutton qui est maintenant prise pour Emma (et qui va donc prendre sa place dans l'affaire judiciaire notamment qui suivait Emma dans sa vie passé, à cause de Travis tout ça). De l'autre côté, à Phoenix, Emma tente de trouver un moyen de soutirer des informations à Eduardo qui s'est fait passé à tabac, et qui est en piteux état. Je ne sais pas si Rick Malambri aurait vraiment du signé pour cette série mais la mort d'Eduardo va sûrement permettre à la série d'éviter certains poncifs du couple pas passionnant avec Mads.
vlcsnap-2011-09-28-00h53m49s221.pngLe père de Mads et Thayer, Alec, il est toujours aussi fourbe. Et c'est une vraie courge pas cuite quand même le Adrian Pasdar, avec sa voix de gros pervers. En tout cas, vous comprenez votre douleur quand on le voit. C'est pas vraiment l'acteur studio non plus, depuis l'excellente Profit dont j'ai vu 2 épisodes (et compte voir la suite), il a fait quoi, Heroes dans un rôle totalement fermé. Bref. Ensuite c'est crise de couple pour Emma et Ethan. Cela aurait pu être bien mieux géré car personnellement, j'ai trouvé une fois de plus que c'était en trop dans l'épisode alors que les intrigues avancent plutôt bien. Ca vient donc tuer le rythme et on a envie de gazer les scénaristes tout comme Emma le fait à Ethan. C'est encore pire côté Laurel et Justin, les nouveaux Barbie et Ken de la série. Ils sont pas mignons ensemble et à un moment j'ai cru que Justin allait faire son coming out à Laurel quand un blanc de dialogue vient meubler une scène entre les deux personnages.

Note : 5.5/10. En bref, nouvel épisode plutôt intéressant pour ce qu'il suit de l'intrigue de la saison, le reste est médiocre voire très mauvais.

Commenter cet article