Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Lying Game. Saison 2. Episode 2.

16 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

the-lying-game-sutton-look.png

 

The Lying Game // Saison 2. Episode 2. Cheat, Play, Love.


Si l'entrée en matière n'était pas très reluisante, on peut en dire de même de ce second épisode. Je l'ai trouvé assez mauvais mais ce n'est pas nouveau. Pourtant, je reste encore là. Je ne me comprends pas des fois. Mais ce n'est pas grave. Le problème dans les séries d'ABC Family de ce genre (donc avec Pretty Little Liars), c'est que les mystères avancent en katimini afin de faire de la place pour les relations amoureuses de chacun. A commencer par Sutton qui fait en sorte qu'Ethan sache qu'elle a des sentiments pour lui pendant que le petite Thayer se retrouve encore une fois au beau milieu de tout ça, largué. J'aime bien Thayer mais je trouve dommage qu'il n'ait pas pu démarrer de relation stable avec Sutton. On sent qu'au final elle l'utilisait depuis le début et ce, pas tellement dans le meilleur des buts qu'il soit. Pendant ce temps, Rebecca tente de récupérer Ted. Je me demande bien ce qu'elle veut faire de ce looser hors catégorie. Mais l'on sait pertinement qu'elle en est un peu amoureuse finalement, c'est aussi avec lui qu'elle a eu Sutton et Emma.

Les manigances de Rebecca sont toujours aussi pathétiques. Le problème vient de Charisma Carpenter qui, par son côté très vulgo, me rappelle un peu la polonaise de 2 Broke Girls. On a l'impression qu'elle surjoue un peu toutes ses scènes et ce n'est clairement pas ce que je viens rechercher quand je regarde The Lying Game. Loin de là. Du coup, il en va de même avec la petite explication qu'Ethan et Emma vont partager. Une fois de plus le ridicule ne tue pas. Je ne comprends pas ce jeu de chaise musicale entre les amants des deux soeurs jumelles. La série est tellement feignantes sur le reste qu'elle bouche les trous avec des choses pas assez plaisantes. La meilleure scène de l'épisode restera surement celle où Kristin Mercer s'énerve toute soeur comme une folle furieuse. Helen Slater joue tellement bien qu'elle m'a rappelle El Diablo (cette telenovela diffusée sur AB1). En tout cas, The Lying Game me permet de rire et je l'en remercie. Côté mystères, Alec reste encore une fois en arrière plan alors qu'il apporte de mon point de vue bien plus que le reste des personnages de la série. C'est dommage de l'exploiter aussi mal.
the-lying-game-maddie.pngMême si je trouve que le jeu d'Adrian Pasdar n'est pas très nuancé non plus, il faut bien avouer qu'il est plus intéressant que la plupart des autres intrigues. Le cliffangher de la semaine dernière est réglé en deux temps trois mouvements. Autant dire de façon assez ridicule. Ce qui est là aussi très dommage car The Lying Game peut faire tellement de choses avec ce petit nouveau que le coincer sans intrigue mystérieuse à mon raconter, j'en suis d'autant plus déçu. Cependant, cela permet aussi de nous montrer à quel point Rebecca est une vraie poule pondeuse. A quand le prochain je dirais ? Peut être avec Ted qui sait, cela ferait un cliffangher tellement ridicule et l'idée de voir Charisma Carpenter enceinte me ferait tellement rire. J'en oublie pas Laurel, qui reste un personnage très sommaire alors que l'an dernier elle formait un duo plutôt sympathique avec Emma. Cette dernière ne sert pas plus à grand chose. Finalement, cet épisode ne fait que faire stagner ce que l'on a déjà vu durant le premier épisode. Malgré quelques idées ici et là, les histoires d'amour viennent encore une fois tout faire foirer, cassant le rythme de manière assez casse pied.

Note : 3/10. En bref, l'amour alourdi la série de manière significative... Dommage.

Commenter cet article

Marissa 16/01/2013 20:42


En effet plus qu'un épisode à part entière, on a le droit à une suite du premier épisode avec des personnages tous assez agaçants.. Perso j'aime bien Thayer et c'est dommage de le voir réduit à
^être juste un boyfriend..


Je ne parierais pas si vite sur le fait que Rebecca soit la mere biologique des jumelles, après tout qu'est devenue la Annie de l'hopital psy?


Bref comme tu l'as souligné, les mysteres sont mis de côté et les amourettes sont mises en avant, de manière assez grotesque.


Passons, ça reste divertissant..