Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mentalist. Saison 3. Episode 13.

27 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crti. Sér. : The Mentalist

vlcsnap-2011-06-26-01h27m37s83.png

 

The Mentalist // Saison 3. Episode 13. Red Alert.


La madeleine de Proust de notre cher Patrick Jane c'est quand même embêter un peu tout le monde, et plus particulièrement abuser de sa position au CBI. L'entrée en la matière est excellente. Jane se fait arrêté par un officier et son coup du "Je suis du CBI et je vais sur la scène d'un crime" ne fonctionne pas une seule seconde. C'est un vrai clown et il aime le faire. Les face à face avec ce policier étaient extrêmement bien fichus et tout le fil rouge conducteur de l'épisode autour de la contravention que Jane ne veut pas payé, c'était la même chose. Mais ce n'est pas tout, car il va un peu s'amuser avec tout le monde. On aura même droit à une séance d'hypnose.

Une jeune femme a été assassinée, les doutes se tournent donc vers un homme qui est suspecté d'avoir tué sa femme (alors qu'il est innocent). Pour être sûr de sortir de cette affaire, il va prendre en otage des personnes dans la Mairie, Patrick Jane inclus. Forcément, Jane est un excellent orateur et va une nouvelle fois montrer ses qualités. J'ai aimé ses dialogues, plus centré sur l'ensemble de l'épisode et moins sur sa petite personne. Il y a plus de réflexion de profileur aussi dans cet épisode, on va plus au fond des choses et on évite pas les grosses ficelles, malheureusement. Je pense notamment à Rigsby qui va proposer à Lisbon de se brancher sur le réseau téléphonique de la Mairie afin d'utiliser les haut parleur des téléphones pour écouter ce qui se passe à l'intérieur. C'est qu'un détail mais qu'elle supercherie. Il n'empêche que c'est bien trouvé. J'avoue.

Toute la partie poste de commandement était un peu barbante. Disons que c'est plus intéressant avec Jane. Mais Lisbon était rigolote et apportait sa petite touche. C'était aussi le moyen de revoir Bertram, le directeur, même si il sert à rien mis à part donner des ordres à Lisbon. Je trouve que la partie est moins bien gérée de ce côté là, comme si on avait un échiquier bancal. A l'inverse, tout ce qui se passe dans la partie otage est excellent. On a une petite tension qui est mise dans l'atmosphère close qui est pas mal gérée tout au long et même agréable. Au final, "Red Alert" ne renouvelle pas le genre des prises d'otage (genre trop facile pour Jane à mon goût) mais ne tombe pas dans les clichés non plus. La chute final et son twist sont également excellents. Mentalist me rappelle vraiment Columbo et ses fins "Je le savais depuis le début".

Note : 6/10. En bref, une prise d'otage permet de trouver un pied d'estale intéressant à la série. Jane s'amuse encore et fait le clown jusqu'à s'en mordre les doigts.

Commenter cet article