Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mentalist. Saison 3. Episode 7.

25 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crti. Sér. : The Mentalist

vlcsnap-2011-06-10-23h49m24s183.png

 

The Mentalist // Saison 3. Episode 7. Red Hot.


Lisbon est marrante, elle est très a cheval sur les bonnes sources et fait semblant de rien de consulter la presse peuple pour se renseigner sur un de leur suspect. Mais c'est surtout la scène finale de l'épisode qui est excellente. On s'y attends pas du tout. La grande partie de "Red Hot" se concentrait sur le retour de Walter Mashburn, un milliardaire excentrique qu'on avait pu voir dans la saison 2 dans l'épisode "Redline". Ce personnage va passer son temps à flirter avec Lisbon, sans que cette dernière se montre très réceptive. Mais finalement, cette dernière scène, surprend tout le monde. Lisbon a couché avec lui. Je m'attends à ce que le personnage revienne maintenant et comme on est au courant de l'histoire, tout devient plus clair.

The Mentalist c'est un peu inspiré de Columbo aussi. Mais en version plus moderne. Je pense aussi à la voiture. Elle est bleu et décapotable. Je sais que c'est finalement absurde mais je crois qu'il y a bel et bien une référence bien cachée derrière cette voiture et puis je regarde la série, plus je ressens cette présence. Dans l'épisode Jane montre encore une fois qu'il savait tout depuis le début, que Yuri n'était pas mort dans cette explosion. Alors c'est aussi un twist plutôt bien gardé, je m'y attendais pas une seule seconde. "Red Hot" joue donc avec les magouilles des riches et des puissants et on s'en amuse. Et c'est surtout grâce à la présence de Mashburn. Le capital sympathie est là et puis le côté pote avec Jane me plaît énormément.

Au final, l'épisode se déroule plutôt simplement et me rappelle donc un épisode de Columbo, sans le côté bon enfant avec un milliardaire. The Mentalist est un bon cop show, bien gentil qui fait pas dans les grandes parenthèses. Par rapport à la saison précédente, celle ci fait vraiment office d'un plus grand capital sympathie. Je m'y ennui pas une seule seconde et c'est bien là, ce qu'il fallait. "Red Hot" est un épisode tout ce qu'il y a de plus classique, dans l'univers des hommes d'affaires aux gros sous. Pas mal étalé sur sa durée, avec de bons petits rebondissements et surtout des moments d'humour bien saupoudrés. J'aime bien.

Note : 6.5/10. En bref, le retour de Walter Mashburn était une bonne idée. Fraîcheur au pays des riches et des puissants.

Commenter cet article