Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mentalist. Saison 4. Episode 15.

17 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crti. Sér. : The Mentalist

vlcsnap-2012-02-17-21h25m15s182.png

 

Mentalist // Saison 4. Episode 15. War of the Roses.


A l'origine d'un des meilleurs épisodes de la saison précédente, Morena Baccarin était de retour cette semaine pour une nouvelle aventure mettant en scène Erica Flynn une nouvelle fois. Ce que j'adore dans la relation entre les deux personnages c'est ce sens aiguisé de la séduction. Erica sait s'y prendre avec les hommes et même si Jane ne succombe pas, il en aurait pas fallu beaucoup plus pour qu'il plonge la tête la première dans le décolleté de cette femme fatale. Car oui, Erica c'est un peu la Sharon Stone de Mentalist. Et ce personnage me fascine. Aussi parce que Morena est une actrice que j'admire beaucoup depuis que je l'ai vu dans Firefly, mais parce qu'elle sait clairement jouer avec nous. Je sais pas comment elle est aussi bonne (dans tous les sens du terme), mais elle brille. Ainsi, l'intrigue passe presque au second plan avec Erica. Elle est certes là pour aider Jane dans l'enquête en échange de sa sortie de prison, mais finalement ce n'était pas surprenant. Dans ce nouvel épisode, une certaine Natalie Gibecki est retrouvée morte, une agent de probation, et Jane en déduit avec son parfum "J'adore" (de Dior - pour faire un peu de pub gratis). Elle devait sûrement rencontrer un amant et pas un amant cheap.

Bref, le retour d'Erica se fait assez simplement. Elle a des informations qui pourrait nous mener au tueur ou plutôt des atouts pour trouver ce tueur. Mais seulement si elle est libérée temporairement de prison. Jane est effectivement celui qui va marcher dans le plan d'Erica et elle va se retrouver dehors. La pirouette scénaristique est un peu trop grosse quand on voit l'épisode au départ mais la suite était tellement passionnante qu'effectivement c'était encore plus palpitant. Lisbon n'aime pas cette idée (évidemment) mais Wainwright qui n'a aucune autorité approuve. D'ailleurs ce dernier s'est complètement fait manipulé par Jane. Il lui mange aux pieds. Mais je trouve que malgré la grosse ficelle pour faire sortir Erica de prison, on a une bonne histoire bien installée qui est là pour voir jouer les deux personnages sans être retenu par quoi que ce soit, même pas un bracelet électronique (non mais vous avez déjà vu ça sérieusement dans la vraie vie ? C'est une grande première, Mentalist devient assez stupide quand on y regarde de plus près quand même).
vlcsnap-2012-02-17-21h36m54s250.pngLe baiser entre Jane et Erica aurait pu être un moment plus marquant de l'épisode. Malheureusement, ils ne capitalise pas totalement sur cette petite bombe qui était là pour faire vibrer les fans de la série. Toute la scène lors de la grande soirée de charité était excellente. J'ai beaucoup aimé la dynamique entre les personnages et le public. On a du Jane qui s'amuse et qui fait ce qu'il veut des gens qu'il a devant lui, ce qui au fond n'est pas original mais qui passe très bien avec Erica à côté. Erica a également réussie à s'échapper et du coup, elle est une fugitive. Je suppose qu'elle sera amener à revenir dans la série dans un prochain épisode (sûrement la saison prochaine en guise de "running storyline"). Au final, voilà un épisode assez fun et cool. On ne se prend pas la tête et on passe un très bon moment. Il n'est pas aussi efficace et bon que l'épisode de la saison passée qui nous présentait une Erica beaucoup plus pimentée et virulente. Par ailleurs, la demande en mariage de Rigsby à Sarah (qui va refuser) était un gros plouf dans la marre. Raté.

Note : 7.5/10. En bref, Mentalist s'amuse avec un personnage. Moi j'aime ça. Même si bon, il y a des grosses facilités et des incohérences…

Commenter cet article