Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mentalist. Saison 5. Episode 12.

17 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crti. Sér. : The Mentalist

vlcsnap-2013-01-17-23h37m21s174.png

 

The Mentalist // Saison 5. Episode 12. Little Red Corvette.


L'arc narratif autour de Volker est l'un des plus réussis de The Mentalist. Depuis le début de la série, je n'ai pas de souvenir d'arc narratifs aussi longs que celui ci (sauf peut être durant la troisième saison avec l'enquête sur le CBI). Et je dois avouer qu'il a permis à The Mentalist d'évoluer vers quelque chose de différent. Notamment car on a oublié Red John durant ces trois épisodes. Henry Ian Cusick incarne le rôle de Volker à merveille et je suis presque déçu qu'il se fasse arrêter dans cet épisode. Dans cet épisode, tout débutait déjà de façon à nous indiquer que l'histoire allait se conclure. Ce qui est dommage car j'aurais largement préféré que cela dure peut être encore un épisode (mais la gourmandise est un vilain défaut de toute façon). Bref, "Little Red Corvette" était déjà très intéressant dès son introduction alors qu'un jeune garçon de neuf ans est le témoin d'un meurtre orchestré par notre très cher ami Volker (qui ne se salit pas les mains mais prend du plaisir à voir les autres tuer pour lui). Ils tuent un homme qui devait témoigner contre Volker dans une affaire (ce qui n'était pas très malin puisque tout cela va très rapidement remonter jusqu'à lui).

Lisbon, qui s'est donné pour quête d'arrêter Volker depuis maintenant plusieurs épisodes, va donc se lancer une fois de plus à sa poursuite. J'aime bien quand Robin Tunney est dans le feu de l'action. Cela nous montre un tout autre aspect de la personnalité de ce personnage. Habituellement elle n'est pas aussi féroce, et avide de vouloir arrêter quelqu'un. Sans compter que les faces à faces qu'elle partage avec Volker furent succulent durant tout l'arc narratif. L'arrestation finale était donc presque trop simple. Comme si l'épisode ne voulait pas vraiment achever tout cela de la meilleure façon qu'il soit. Lisbon a pourtant été un peu moins commode qu'à son habitude lors des interrogatoires. C'est là qu'elle devient bien évidemment plus intéressante. Le jeu de l'actrice est suffisamment nuancé pour que l'on ressente toutes les émotions qu'elle veut nous transmettre de la colère au reste. Mais Volker a plus d'un tour dans son sac, surtout quand il a Brenda du CBI dans la poche. L'évolution de l'épisode, bien qu'assez classique était également très divertissante.
vlcsnap-2013-01-17-23h30m24s96.pngEncore une fois, Jane n'est pas le personnage central de la série. On sent que cette cinquième saison a voulu changé pas mal de choses dans la série et ce n'est qu'une excellente idée de mon point de vue. Pour le moment on peut parler de réussite. Par ailleurs, Volker va enchainer les bêtises dans cet épisode, et se faire arrêter comme un bleu finalement. Mais au fond, The Mentalist nous aura délivré un très solide épisode de conclusion de cette petite histoire assez sympathique. Bien que très ancré dans le mouvement et dans ce que fait généralement cette série, on ne peut pas lui reprocher grand chose. En tout cas, voilà une petite réussite que j'aimerais ajouter au tableau de The Mentalist tant qu'il est encore temps. Maintenant que les choses vont reprendre de plus belle dans le prochain épisode, je me demande comment tout cela va évoluer. Le moment où Jane raccompagne Martin à sa mère était également très touchant. On sent que les souvenirs de Jane remontent à la surface. D'ailleurs, il est rare de voir The Mentalist exploité le filon de l'émotion pour Jane.

Note : 6/10. En bref, une bonne conclusion pour l'affaire Volker.

Commenter cet article

Jane 21/01/2013 01:24


Bonsoir,


 


Cet épisode nous montre surtout que P.Jane est le plus fort et que le seul à lui arriver à la cheville est john le rouge. Pour preuve il faut 3 épisode au cbi pour arreter Volker. Dans les
épisodes 1 et 2 Lisbon et son équipe utilisent des technique habituelle et Jane n'est pas présent sur l'enquête car il se remet en mémoire les personnes à qui il a serrer la main car l'une d'elle
est Red John. Ensuite fin de l'épisode 2 (11 en réalité) les dernière parole de lisbon : Jane j'ai besoin de vous. Episode final Jane arrive et Volker ne tient pas une minute face au mentaliste
malgré tout son argent et son pouvoir. La subtilité de cet épisode réside dans le fait que Jane est à la fois en premier et en second plan car c'est lisbon qui est le plus souvent suivie par la
caméra. Cependant lisbon utilise les techniques du mentalist pour arriver à ses fins ( exemple : Le mandat à obtenir) donc Jane reste présent tout même à ses cotés. Enfin c'est Jane qui accélère
tout en discutant avec volker dans le bureau du cbi. Donc finalement les meilleurs épisodes sont ceux qui conçernent Red John et dans le fond on veut savoir qui c'est même si ca marquera la fin
de la série. Il vaut mieux un beau final plutôt qu'un final baclé car cette série le mérite.