Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mentalist. Saison 5. Episode 2.

8 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crti. Sér. : The Mentalist

vlcsnap-2012-10-08-22h38m35s159.png

 

The Mentalist // Saison 5. Episode 2. Devil's Cherry.


Bruno Heller a fait une promesse : révéler plus de choses autour de Red John et commencer à aller vers la conclusion. Un choix qu'il prouve avec "Devil's Cherry", un épisode particulièrement perspicace et surtout très intéressant dans la manière de plonger Jane dans quelque chose de solitaire et morose. Le cas de la semaine est beaucoup trop secondaire cette semaine. Celle de Victor Mendelsohn, un diamantaire retrouvé poignardé. Franchement, pas grand chose de très original dans l'histoire de la semaine. Mais elle apporte quelques petites choses appréciables. La première c'est l'ouverture de l'épisode qui était étrangement très similaire à l'introduction du pilote. On retrouve cette foule en délire dans un quartier résidentiel paisible, un Jane qui va se faire du thé dans une maison avec une très jolie baie vitrée donnant sur son jardin. Il y avait pas mal de similitudes avec le pilote de la série. Peut être est-ce le pilote pour Bruno Heller d'attaquer un nouveau chapitre de la série, de remettre un peu tout plus ou moins à plat. Et le bilan arrive assez rapidement quand Jane se retrouve à boire un thé qui va lui offrir une belle petite hallucination.

La métaphore d'Alice au Pays des Merveilles où Jane se retrouve à suivre un lapin le menant à une jeune fille le faisant réfléchir sur Red John était excellente. C'était même jouissif. Cela faisait un bon bout de temps que je n'avais pas passé un aussi bon moment devant un épisode de The Mentalist. Outre le fait que Jane était particulièrement drôle durant quelques scènes, on avait quelque chose : l'introduction de Charlotte. Elle se présente comme sa fille, quelque chose d'amusant d'un côté mais aussi de terrible pour Jane qui au fond, va y croire. Elle va informer Jane du fait que sa quête pour Red John n'aide pas sa fille étant donné qu'elle est morte. Sans compter que Jane a une obsession pour les noms et il se rend compte que finalement, ce n'est pas ce qu'il y a de plus important. La saison explore un terrain certes sombre mais beaucoup plus touchant pour Patrick Jane. On n'avait jamais vu le personnage dans un tel état. La scène finale de l'épisode où il se décide à se refaire du thé (celui qui lui avait donné des hallucinations) afin de pouvoir apercevoir de nouveau Charlotte.
vlcsnap-2012-10-08-22h47m57s155.pngJane est seul et contemple le vide. Un moment prenant comme The Mentalist en a rarement fait depuis plusieurs épisodes maintenant. Je dirais même qu'il s'agit ici du meilleur épisode depuis le season 3 finale (qui avait atteint un certain sommet avant que le soufflé ne retombe dans le premier épisode de la saison suivante). "Devil's Cherry" n'est donc pas dénué d'intérêt et permet à Jane de parler un peu plus de Red John. C'est aussi ce qui manquait dans la série. Il fallait relancer cette machine rouillée qu'est le personnage emblématique de la série. Mais ce n'est pas pour autant que l'épisode en oublie le reste. Notamment quand il s'agit de faire son enquête avec une hallucination juste à côté de lui. Quelques scènes cocasses avec Lisbon viennent agrémenter l'épisode d'une bonne dose fraiche d'humour à la The Mentalist. Rien à redire sur cet épisode si ce n'est qu'il aurait peut être gagné en jouant la carte de la métaphore à fond. Mais ce n'est pas grave, l'ensemble est réussi et invite le téléspectateur à voir la suite avec grande impatience. Je n'en reviens pas de dire ça, cela faisait si longtemps que je n'avais pas été aussi excité par un épisode de cette série.

Note : 8/10. En bref, j'attendais depuis longtemps un bon épisode de The Mentalist et il est arrivé.

Commenter cet article