Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mentalist. Saison 6. Episode 10. Green Thumb.

10 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crti. Sér. : The Mentalist

vlcsnap-2013-12-10-00h26m18s11.jpg

 

The Mentalist // Saison 6. Episode 10. Green Thumb.


Bruno Heller assumait avec l’épisode précédent totalement de repartir de zéro avec The Mentalist et je dois avouer que j’ai beaucoup aimé l’enjeu. C’est une très bonne chose que de mettre ses personnages sur une sorte de scellette comme celle-ci. Cela permet aussi de changer un peu la direction de la série et la manière dont celle-ci peut encore faire vivre à la fois le passé (Red John, Gale Bertram et sa liste de nom) tout en créant de nouvelles opportunités (une nouvelle équipe dont un personnage féminin déjà attachant et un nouveau lieu : Washington). Le fait que l’on change de côté des Etats-Unis permet aussi de changer l’image que l’on a de la série. Depuis le début c’est très ensoleillé et maintenant c’est un peu plus grisâtre. L’enquête de la semaine ne change pas pour autant beaucoup la dynamique de la série. En effet, cela reste assez classique de ce point de vue là. Ce qui est donc intéressant ce sont plutôt les nouveaux personnages comme le petit geek et la charmante demoiselle. Ce sont deux personnages assez classiques dans les séries policières mais l’un apporte un peu de légèreté et l’autre quelque chose de différent de Van Pelt.

Kim Fischer, incarnée par Emily Swallow permet donc de confronter un peu Jane à un nouveau personnage féminin. Ce qui ne va pas tarder à agacer légèrement Lisbon. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la place de Fischer dans cet épisode. Elle ne sait pas vraiment qui est Jane et tente de le comprendre tout en restant une femme séduisante que l’on a envie de suivre encore dans les prochains épisodes. Il ne faut pas pour autant tomber dans le cliché ou encore dans le personnage transparent. C’est vrai qu’elle a été plutôt bien introduit et que cet épisode se sert d’elle mais une fois que celle-ci aura réellement bien intégré l’équipe, je me demande bien si Bruno Heller aura encore des choses à nous raconter. Pendant ce temps, Jane fait des siennes. Comme toujours avec ce personnage on ne peut pas lui faire confiance et c’est pile poil ce que j’aime finalement. Il cherche toujours les ennuis mais simplement pour déranger Abbott cette fois ci. C’est un jeu pour lui et Simon Baker joue très bien le petit sourire en coin à ce moment là. Surtout à la fin de l’épisode quand il montre à Abbott que finalement il est encore en position de force.
vlcsnap-2013-12-10-00h14m05s106.jpgMaintenant, pour en revenir à l’histoire de la semaine, je dois avouer que je l’ai trouvé légèrement déjà vu. Mais ce n’est pas du tout ce qu’il y a de plus intéressant. Bruno Heller se sert de cette affaire pour créer des liens avec ses personnages. L’enquête est donc devenue une sorte d’accessoire pour permettre à ses personnages d’interagir et de créer des liens. Je me demande d’ailleurs comment Cho va évoluer alors que ce dernier semble maintenant cantonné au rôle de seconde zone. C’est dommage car avec Risgby il y avait une vraie bonne dynamique mais je ne pense pas que l’on puisse la retrouver à nouveau. The Mentalist délivrait donc ici un épisode plutôt convaincant dans son ensemble. Je dois avouer qu’avec une série comme celle-ci je ne m’attendais pas nécessairement à ce qu’elle puisse aussi bien se renouveler, surtout que cela intervient presque un peu trop tard (c’est en tout cas ce que sous entend plus ou moins la tardiveté de la révélation sur Red John). Je reste confiant pour la suite car j’ai bien envie de voir ce que les 12 épisodes encore restants ont à nous délivrer. Mine de rien, The Mentalist fait à mon sens partie des meilleurs séries policières et ce malgré quelques saisons médiocres et des épisodes pas toujours très réussis.

Note : 6.5/10. En bref, une reprise efficace qui permet de voir que finalement ce reboot n’était pas une si mauvaise idée que ça.

Commenter cet article