Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Midnight Beast. Saison 1. Pilot et Episode 2 (UK).

13 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-07-13-17h30m12s112.png

 

The Midnight Beast // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot / Episode Two.


Vous rêviez d'un croisement entre les PZK et Flight of the Conchords ? The Midnight Beast est donc là. Pour reprendre l'historie à la base, The Midnight Beast existe réellement. C'est un petit groupe de musique comique anglais qui s'est fait repéré sur internet. Leurs vidéos ont été vues plus de 40 millions de fois à travers le monde. Je ne les connaissais pas encore, mais je suis maintenant content que ce soit le cas. The Midnight Beast est une série sensée retracer leur vie quotidienne et comment ils font pour s'en sortir en étant un groupe indépendant qui ne sort même pas de disque. Channel 4 (The Inbetweeners, Skins, …) s'est lancée avec eux le défi de transposer tout ça en série, et le résultat est plutôt bonne. Disons que je suis assez friand de ce genre de séries, sur l'univers de la musique et petit à petit, ce trio devient plus qu'attachant malgré leur naïveté assez embêtante et enfermant par la même occasion les personnages dans une routine pas toujours très juste.

The Midnight Beast est un groupe de musique comique anglais qui a décidé de rester indépendant de tous les labels. Ils font leur carrière sur internet...
vlcsnap-2012-07-13-17h30m00s248.pngSi vous ne connaissais pas The Midnight Beast, vous connaissez sûrement leur parodie de Tik Tok de Kesha (je m'en suis souvenu en la regardant, car oui, fut-il une époque où j'adorais trainer quelques heures sur Youtube à regarder des vidéos en tout genre). Du coup, les meilleures parties des épisodes sont sans aucun doute les parties musicales. C'est plutôt inspiré et fun. Les chansons racontent des passages de leur vie. C'est assez bien fait dans son ensemble. Il n'y a pas à dire, tout ce qui a fait leur succès, se retrouve dans cette série. Elle devrait donc ravir leurs fans. Et même plus. Car moi, je suis déjà sous le charme. Même si The Midnight Beast pourrait ressembler à une version anglaise des PZK (c'est le synonyme français le plus proche), c'est quand même bien mieux. Le côté artisanal de leur musique est assez délirant. Sans compter que les trois personnages ont quelque chose à dire.

Durant le premier épisode, ils doivent tenter de rencontrer un grand manitou du milieu de la musique (enfin, c'est plus quelqu'un qui brasse de l'air qu'autre chose) et qui s'appelle Sam. Je pense que personne ne pourra me contredire sur le fait que la chanson à moitié sexuelle qu'ils vont chanter était excellente. Ce passage du premier épisode m'a beaucoup marqué car aussi bien la musique, que les paroles et l'esthétique, tout collait parfaitement. On nous présente donc rapidement le droit. Composé de Stefan, Dru et Ash. Le premier est le maigrichon de la bande. Il a aussi le plus d'idées. C'est même peut être lui qui gère les deux autres. Ensuite Dru, le membre un peu enrobé, qui n'a pas revu son père depuis une éternité et qui dans avoir des flashback (en musique) dans le second épisode. Second épisode, qui permettait donc de comprendre un peu mieux ce personnage.
vlcsnap-2012-07-13-17h29m37s12Et enfin Ashley aka Ash. C'est celui qui parvient à mettre les filles dans son lit, celui qui va sûrement se retrouver le plus souvent torse nu dans la série, et celui qui fait crier les filles. Je trouve que c'est pourtant le personnage le plus intéressant. Il nous offre une naïveté assez chiante parfois, mais c'est aussi le plus touchant. Sa découverte du monde, son émerveillement quotidien, tout ça participe à faire d'Ash un excellent personnage. Le premier épisode permet surtout de parler de leurs exploits et de revenir sur ce qui a fait leur succès. On ne peut pas dire que ce soit très original si l'on connait ce groupe. Mais si l'on ne les connait pas (comme moi), c'est tout de suite fun (même si évidemment, il faut se mettre dans le bain et apprécier dès les premières minutes). L'humour est moderne, adolescent et parfois puéril, mais on ne pouvait pas demander autre chose.

Par ailleurs, nous avons deux personnages récurrents : Sloman, leur voisin. Il ressemble presque à un ancien agent de la CIA, très mystérieux, mais aussi très malchanceux (enfin, quand on sait qu'il habite au numéro 13). Et enfin Chevy, le manager de The Midnight Beast qui ne sait pas vraiment quoi faire d'eux et qui préfère profiter de leur potentielle célébrité pour s'amuser. Le second épisode tente de les faire connaitre quand les Midnight Beast approchent un grand réalisateur de vidéos pop. Sauf que ce n'est pas vraiment ce qui va se passer car la vidéo va être détournée par l'intéresser en une sorte de porno étrange. Falco était un personnage très bizarre mais assez fun à suivre. The Midnight Beast en fait parfois trop, mais globalement j'ai trouvé ça top. J'ai envie d'en voir plus mais ce ne sera que 6 épisodes pour la première saison. Malheureusement.

Note : 7.5/10. En bref, une petite comédie racontant les mésaventures d'un groupe comique de musique. Quand les PZK rencontrent Flight of the Conchords, cela donne The Midnight Beast. Et c'est à suivre.

Commenter cet article