Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Midnight Beast. Saison 2. Episode 1. One.

24 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2014-01-24-02h03m31s228.jpg

 

The Midnight Beast // Saison 2. Episode 1. One.


Il y a un an et demi de ça, je vous parlais de The Midnight Beast, une petite série anglaise diffusée sur la chaîne E4. Je ne suis pas sûr que beaucoup de gens connaissent cette série mais en tout cas, j’avais adoré la première saison. J’ai découvert récemment qu’elle avait été renouvelée pour une saison 2 et le premier épisode, maintenant diffusé je veux revenir chaque semaine pour vous parler de cet OVNI absolument fabuleux. Car elle le mérite amplement et surtout, j’aimerais bien que vous vous rendiez compte qu’elle mérite votre attention. Après les six bons premiers épisodes de la saison 1, je ne savais pas vraiment à quo m’attendre dans une seconde saison. Disons que l’originalité de cette série avait été de nous raconter les aventures d’un groupe de musique complètement raté, geek sur les bords mais terriblement attachant. Stef, Ash et Dru sont donc de retour et ils vont encore une fois user de leurs talents de musiciens pour nous délivrer quelques bonnes idées musicales. L’introduction de l’épisode, façon comédie musicale était terriblement jouissive. Je me la repasse instantanément même si pas autant que certains clips de la première saison (dont j’ai acquis les DVD une fois sortis en Angleterre…).

J’aurais peut-être dû revoir la première saison avant de m’engager avec cet épisode, mais je ne pouvais pas attendre et malheureusement j’ai été plus ou moins pris par le temps. On retrouve donc dans un premier temps Stef dans une terrible panade romantique alors que Zoe, sa petite amie, décide de le larguer pour un autre chanteur, black, qui chante quelque chose que Stef aurait pu écrire pour elle. Cela donne alors Stef malheureux sans sa petite amie et Sloman va tenter de lui redonner le sourire. J’ai adoré cette descente aux enfers car cela permet de voir aussi Stef sous un jour différent de la première saison. Cela a toujours été plus ou moins le plus émotif de la bande mais je l’adore pour ça aussi. Je me demande même si ce personnage n’est pas celui auquel je m’identifie le plus dans la série (c’est tout de même mon personnage préféré). Bref, tout cela va le conduire dans un groupe de dépressifs que connait bien Sloman avec d’anciens musicos qui parlent de leurs problèmes avec les femmes. Et puis à une église où il chantera un gospel magique parlant du fait qu’il n’est pas black et que c’est pour ça qu’il ne plait pas à Zoe.
vlcsnap-2014-01-24-02h10m44s206.jpgCe qu’il y a de bien c’est que le but n’est pas de prendre ce que The Midnight Beast raconte au premier degré mais bel et bien au second voire au centième degré. Notammetn les paroles de la chanson de Stef, allant jusqu’à parler de la légende selon laquelle les blacks ont tous des gros kikis. Pendant ce temps, Ash, Dru et Stef doivent trouver du boulot. Ils vont finir par devenir techniciens de surface à récurer des toilettes. Leur patronne va leur proposer de chanter à l’anniversaire de sa fille car ils sont jeunes et s’y connaissent un peu mieux qu’elle. Ils vont alors organiser une fête avec pour thème les vampires car ce serait le sujet à la mode. Erreur, Twilight est périmé depuis quelques temps maintenant comme le signifie si bien la série. Mais j’ai adoré la manière dont justement The Midnight Beast se moque des vampires et de Twilight. Surtout quand Ash commence à se demander s’il ne devrait pas lire les livres de la saga de vampires de Stephanie Meyer. Du grand Ash quoi. Et Dru dans tout ça il ne sert pas à grand chose finalement…

… mais ce n’est pas bien grave car je suis persuadé qu’il aura de quoi nous en dire des choses prochainement. La seconde saison est dotée de six nouveaux épisodes donc il reste encore cinq chances à Dru pour faire ses preuves. Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre dans le prochain épisode mais je dois vous avouer que j’ai déjà hâte de le voir. Il y a quelque chose de tellement troublant avec cette série. Elle n’est pas comme les autres tout simplement, elle me donne aussi l’impression d’être encore adolescent alors que je suis plutôt aux débuts de l’âge adulte maintenant.

Note : 8/10. En bref, un très bon retour pour The Midnight Beast.

Commenter cet article