Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Millers. Saison 1. Episode 2. Plot Twists.

13 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Millers

vlcsnap-2013-10-13-01h04m48s131

 

The Millers // Saison 1. Episode 2. Plot Twists.


Avec un titre pareil, il fallait bien évidemment s'attendre à ce que la fin de l'épisode nous révèle quelque chose et j'ai adoré cette petite révélation car elle permet de remettre en cause tout l'épisode. Cela me rappelle énormément ce que peut faire aussi Greg Garcia dans ses autres comédies et cela me plait. Sans parler du fait que Margo Martindale est brillante dans ce rôle. Je pense sincèrement que The Millers a le potentiel de devenir une comédie grand public et surtout de fonctionner. Et pas uniquement pour son casting. Le comique de situation est toujours aussi bien géré par le maître. J'ai adoré la scène où Carol a failli s'étouffer par exemple. Et puis il y a aussi toutes les scènes entre Nathan et Janis, son ex, incarnée par l'excellente Eliza Coupe (Happy Endings). Cette actrice me manquait et je la retrouve dans une comédie que je trouve plutôt sympathique malgré son côté convenu et classique. Le truc c'est que The Millers utilise des us que l'on a déjà-vu ailleurs. Certes ces us fonctionnent à merveille mais l'on aurait peut-être préféré que Greg Garcia soient un peu plus ingénieux, notamment car il a su l'être dans Raising Hope (qui est à mon sens sa plus grande réussite).

Après les pets de Carol dans le pilote, "Plot Twists" nous parle de la mort. Carol annonce à sa famille qu'elle a acheté un tas de tombes pour sa famille les unes à côté des autres. Il y en a 5 sauf que forcément il en manque une. Du coup, les Miller vont devoir trouver un moyen de gérer leurs problèmes pour que les places soient toutes trouvées pour tout le monde. Cela permet entre autre à Nathan de renouer avec sa terrible ex femme qui va tenter de lui en faire baver. Les répliques sont cinglantes mais efficaces et l'on a envie d'en voir encore plus. Même si Eliza Coupe n'est pas aussi mordante que dans Happy Endings, je dois avouer que son personnage est pile poil ce que j'attends d'elle. Ce rôle de peste lui va à ravir. Et en plus de ça The Millers ne cherche pas à tomber dans le cliché ou encore dans le rose bonbon, du coup cela reste piquant même dans les derniers moments de l'épisode. Le point faible encore une fois reste Debbie qui ne sert pas à grand chose. Même son mari, Adam ne va délivrer qu'une (bonne) petite réplique amusante ("She got dead dolls of us"). Mais c'est tout. Dommage, j'aimerais bien qu'ils participent un peu plus à la série.
vlcsnap-2013-10-13-01h03m27s91Mais comme toutes comédies, la série se concentre avant tout sur un noeud de personnages et c'est donc Carol, Nathan et Tom. Tom manque aussi d'humour, la faute à Beau Bridges. L'acteur n'est pas mauvais mais je n'arrive pas du tout à voir comment il peut nous faire rire. Il y a encore du travail à faire. Ses interactions avec Margo Martindale sont toujours aussi bonnes mais The Millers me donne l'impression que la série ne tourne presque qu'autour de deux personnages alors qu'il y en a une vraie galerie. Sans parler de Ray, l'ami et caméraman de Nathan qui tente de se faire une petite place et qui y parvient sans faire trop de vague. Finalement, ce second épisode de The Millers était moins hilarant que le premier mais j'ai ri, instantanément sans me prendre la tête et au fond c'est aussi ce que je viens chercher dans une telle comédie. Du coup, j'en viens maintenant à me demander si The Millers n'est pas l'une des meilleures comédies de la rentrée pour moi ? Je sais bien qu'elle n'est pas parfaite et utilise pas mal de choses déjà vu ailleurs mais le truc c'est que justement, ça fonctionne.

Note : 5.5/10. En bref, The Millers c'est drôle et on ne va pas regretter de rire car c'est tellement bon.

Commenter cet article