Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Millers. Saison 1. Episode 3. The Phone Upgrade.

20 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Millers

vlcsnap-2013-10-20-16h19m28s100.png

 

The Millers // Saison 1. Episode 3. The Phone Upgrade.


Depuis le début de la série, The Millers me fait rire et au fond cela en devient presque un plaisir coupable. Je n'ai pas honte d'aimer The Millers mais j'ai comme l'impression d'être seul à rire devant cette série et à l'apprécier. Elle n'a rien d'exceptionnel, repose sur quelque chose de très classique mais finalement le classique a parfois du bon. Cette semaine la série met en avant Tom (incarné par Beau Bridges) alors que Nathan teinte de l'aider à vivre sans avoir besoin de l'aide de quelqu'un. J'ai trouvé que c'était une excellente idée même si le personnage n'est pas le plus drôle de la série. Ce n'est pas bien grave finalement car l'on sent que le but est aussi de nous montrer que les autres personnages peuvent être drôles. Tom est quelqu'un que j'ai envie d'apprécier, sa relation avec son téléphone (et cette sorte de Siri amélioré) était amusante et donne lieu à quelques bonnes séquences comiques. Cela me rappelle un peu Maw Maw dans Raising Hope qui a aussi le chic pour ce genre de choses. Le coup du téléphone dans les toilettes était lui aussi une excellente idée. Preuve que finalement The Millers peut tout faire pour amuser ses téléspectateurs sans pour autant tomber dans la blague graveleuse.

"I look like Liberace had sex with a Faberge egg."
Margo Martindale a toujours été un délice. Alors que l'on a appris qu'elle serait de retour dans la saison 2 de The Americans et que The Millers aura droit à une saison complètement de 22 épisodes, elle va avoir pas mal de boulot dans les mois à venir. Mais ce n'est pas pour me déplaire. Je la trouve drôle et elle a toujours les meilleurs dialogues des épisodes. Cela rend le personnage encore plus intéressant forcément même si de but en blanc, elle n'a rien d'exceptionnel. Elle utilise des intonations, et faire des gimmicks qui rendent son jeu plus intéressant et surtout plus vaste. "The Phone Upgrade" n'est pas pour autant l'épisode devant lequel j'ai le plus ri de la série. Beau Bridges a beau tenter d'être drôle, il ne l'est pas du tout. C'est dommage car derrière son rôle d'homme un peu paumé sur les bords qui commence à légèrement devenir sénile. Par ailleurs, je trouve dommage que la série n'exploite pas un peu plus Debbie. Jayma Mays n'est pas ce qu'il se fait de mieux sur le marché de la comédie mais elle a ce grain qui la rend adorable.
vlcsnap-2013-10-20-16h23m47s128.pngSauf que depuis les débuts de The Millers, je n'ai pas retrouvé ce truc qui la rend attachante. Du coup, je me demande vraiment ce que la série va bien pouvoir nous raconter pour que le personnage ait droit à son heure de gloire. Pour le moment la série tente de faire les choses proprement en donnant l'occasion à chacun d'être mis en avant dans un épisode. C'est un choix judicieux, surtout que cela permet aussi de changer un peu les dynamiques et d'éviter ainsi que la pauvre Margo Martindale soit la seule à bord du navire a réellement briller. Will Arnett de son côté était pas mal absent de l'épisode. J'aime bien cet acteur et je trouve qu'il a un pouvoir comique incroyable quand il veut mais là il n'a pas réussi encore à se mettre à nu et du coup à réellement surprendre ses téléspectateurs. The Millers est donc une petite comédie classique qui poursuit son bout de chemin. Ce n'est pas mauvais mais ce n'est pas parfait non plus. Il faut qu'elle trouve son rythme et je pense qu'elle gagnera alors en sympathie et en humour.

Note : 5/10. En bref, Tom tente d'être drôle et cela fonctionne correctement.

Commenter cet article