Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Millers. Saison 1. Episode 6. Stuff.

12 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Millers

vlcsnap-2013-11-09-23h22m16s234.png

 

The Millers // Saison 1. Episode 6. Stuff.


Alors que les parents Miller sont depuis le début le centre de l’histoire de The Millers, cette semaine ce sont les enfants, Nathan et Debbie qui vont se retrouver sur le devant de la scène afin de trouver un moyen de remettre leurs parents ensemble. J’ai trouvé l’idée assez drôle au début, notamment car cela permet de mettre Jayma Mays sur le devant de la scène alors qu’elle était une sorte de mouchoir jetable depuis le début de la saison. Mais voilà, les choses évoluent de façon plutôt médiocre par la suite et j’ai été assez déçu. Ce n’est pas un épisode mauvais de The Millers pour autant dans le sens où il y a tout de même des répliques cultes et un moment assez cocasse alors que l’on nous passe une vieille vidéo où Tom et Carol s’engueulent dans le passé comme ils s’engueulent encore maintenant. « Stuff » aurait pu être un épisode complètement raté, mais en exploitant l’univers Bidochon de la série cette dernière arrive à s’en sortir correctement. L’épisode aurait cependant pu exploiter un peu mieux l’humour de Will Arnett car ce dernier est un acteur qui peut jouer tellement de choses mais la série ne cherche pas à le faire pour le moment.

Peut-être que les scénaristes sont pour le moment sur la retenue et qu’ils ont prévu de faire plus de choses jouissives par la suite. C’est en tout cas ce que j’espère sincèrement. Je parle bien entendu des enfants car Carol a toujours été drôle depuis le début de la série. Même Tom finalement quand il avait eu droit à son épisode. Je dirais que « Stuff » est le premier épisode réellement faible de The Millers. Ce n’est pas totalement la faute des enfants mais aussi de l’intrigue qui leur est confiée. Disons que l’on était en droit de rêver mieux de la part de ces personnages. Ils sont là mais il y a des moments où j’ai comme l’impression que la série oublie qu’ils sont frère et soeur. Le fait que le potentiel de The Millers ne soit pas toujours très bien utilisé me déçoit un peu de la part de Greg Garcia. Notamment car ce dernier est quelqu’un que j’aime bien de manière générale. Il a créé de bonnes séries et surtout des comédies qui ont toujours réussi à me faire rire, de Oui Chérie à Raising Hope en passant par The Millers (mais c’est certainement son oeuvre la plus faible pour le moment).
vlcsnap-2013-11-09-23h19m35s157.pngSi les audiences de The Millers sont pour le moment assez stables (ce qui est une bonne chose) je dois avouer que j’aimerais bien que cela encourage les scénaristes à aller encore plus loin. Notamment car Greg Garcia avait promis que sa série ne ferait plus des blagues de pets ou de pipi-caca. Là aussi voilà une très bonne idée. « Stuff » s’amuse mais pas suffisamment à mon goût et je me demande toujours quelle est réellement la place de Ray dans toute cette aventure. Ce dernier est un sidekick pour Nathan mais le problème c’est que je ne l’aime pas vraiment. Enfin, je n’ai pas nécessairement envie de l’apprécier comme j’apprécie le reste de la famille Miller. Je pourrais dire la même chose d’Adam, le mari de Debbie, mais ce dernier a quelque chose de drôle en lui, notamment car j’aime bien Nelson Franklin (Traffic Light) qui est un acteur assez drôle dans son ensemble. Allez, essayons maintenant d’oublier que The Millers est une comédie bateau.

Note : 4.5/10. En bref, première déception de la saison.

Commenter cet article