Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Millers. Saison 1. Episodes 9 et 10.

19 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Millers

vlcsnap-2013-12-16-23h35m17s171.jpg

 

The Millers // Saison 1. Episodes 9 et 10. You’re in Trouble / Carol’s Parents Are Coming to Town.


Par dose de deux épisodes, je trouve que The Millers s’apprécie un peu mieux. Surtout que ces deux épisodes étaient bien meilleurs que les deux précédents (et ce même si le placement de produit pour la Surface et Windows 8 étaient légèrement mal fichus). Mon préféré reste bien évidemment l’épisode de Noël de The Millers qui était tout simplement grandiose. Il faut dire que les parents de Carol sont de vrais bout-en-train eux aussi. D’habitude, Carol n’est pas celle qui se retrouve embarrassée. Mais ce qu’il y a de drôle avec « Carol’s Parents Are Coming to Town » c’est le fait que la série parvient à utiliser la mécanique qu’ils ont déjà utilisé avec Carol et Tom au début de la série afin de la réadapter aux parents de Carol. Surtout que je dois avouer que les parents de Carol sont vraiment drôles. Margo Martindale est bien évidemment excellente dans son rôle de femme qui a peur que ses parents découvrent que leur petit fils est divorcé et qu’elle-même est aussi divorcée. L’occasion était donc rêvée de faire revenir Eliza Coupe (que j’adore) durant cet épisode. Comment ne pas aimer cet épisode en somme.

Je ne sais pas. Je n’ai rien vu de terriblement mauvais et le comique de situation fonctionne. Surtout dès que le ton monte et que les esprits s’échaudent. Car mine de rien, il se passe tout un tas de très bonnes choses en termes de dialogues. On a du très bon Greg Garcia face à nous, surtout quand l’on a la mère de Carol qui dit qu’elle a astiqué son mari durant tout le trajet et ce vigoureusement (mais pour le père de Carol cela ne compte pas comme une relation sexuelle - ce qui, pour la défense du monsieur, est bien vrai -). Mais The Millers est une série qui sait très bien s’amuser au bout moment et utilise donc ses propres personnages à merveille. Même dans « You’re in Trouble ». Dans cet épisode ce sont les enfants qui s’en mettent plein la figure. L’occasion pour Jayma Mays de démontrer qu’elle peut être une femme forte et pas seulement cette jeune femme légèrement timide que l’on a pu voir dans Glee par exemple. L’actrice parvient à sortir de son jeu habituel pour délivrer quelque chose de beaucoup plus cocasse. Jayma Mays la boule de nerf était donc une bonne idée.
vlcsnap-2013-12-16-23h16m55s157.jpgMais cela permet aussi de mieux apprendre à connaître Nathan et Debbie. Leur relation de frère et soeur n’est pas nécessairement au beau fixe mais cela permet aussi de comprendre la rivalité qu’il y a chez les deux enfants alors que le fils est l’enfant préféré de Carol et la fille l’enfant préféré de Tom. Les parents ont donc un préféré parmi les deux. C’était une bonne idée de base même si parfois cela semble partir légèrement en live. J’ai bien aimé le petit clin d’oeil de Nathan avec son « The Millers News ». C’était assez cocasse et bien trouvé. On retrouve un peu de Greg Garcia là aussi et son amour pour ce genre de séquences. Cela pourrait s’apparenter (pour forcer la référence) à du Michel Gondry auquel on aurait apposé des rires enregistrés. Mais finalement ces deux épisodes de The Millers étaient loin d’être mauvais. Bien au contraire ils étaient même très bon. Ils utilisent les personnages de la bonne façon et en plus de ça se permettent de donner un vrai coup de fouet au passé de chacun. On en apprend donc un peu plus sur tout le monde et ce n’est pas plus mal. C’est d’ailleurs tout ce qu’a réussi à rater… The Crazy Ones.

Note : 6/10 et 6.5/10. En bref, deux solides épisodes de The Millers. Ca fait plaisir à voir et puis c’est drôle.

Commenter cet article