Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Millers. Saison 1. Pilot.

4 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Millers

vlcsnap-2013-10-04-03h14m22s6

 

The Millers // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Greg Garcia a annoncé que The Millers n'allait pas être une comédie à blagues de pets. Pourtant, il y en a une dans le premier épisode. En tout cas, le créateur de Raising Hope revient à la comédie en multi-cam et pour cela il s'est entouré d'un casting particulièrement bon. En effet, il a réussi à rassembler dans une comédie Will Arnett (Up All Night), Beau Bridges (The Goodwin Games), Margo Martindale (Justified) et Jayma Mays (Glee). Autant dire que beaucoup de comédies rêveraient d'avoir un tel casting. J'ai parfois eu un peu honte de rire car mine de rien, ce n'était pas aussi mauvais que les critiques américains semblaient le dire. Je trouve même que la série remplace plutôt bien Two and a Half Men qui était diffusée dans cette case en beaucoup moins niais. Le casting est tellement bon que de voir Margo Martindale se faire vomir ou encore pousser des cris étranges, c'est tout simplement amusant. Alors certes, The Millers semble parfois un peu datée mais globalement la sauce prend et est parfois même assez délicieuse alors que Greg Garcia enchaine les répliques (la scène de ménage de Tom et Carol face à Jack).

Un homme fraîchement divorcé voit ses parents emménager chez lui contre son gré...
vlcsnap-2013-10-04-03h30m17s84.pngIl y a une comédie de Greg Garcia que j'aimais bien quand j'étais plus jeune et c'était Oui, Chérie. Et je trouve que l'on retrouve un peu de cette série dans The Millers. C'est très différent, beaucoup plus rythmée du point de vue de l'humour et de l'enchainement des scènes et des répliques mais dans les diverses relations de couple il y a quelques similitudes. Tout ne fonctionne pas pour autant dans ce premier épisodes comme les passages télévisés de Jack par exemple que je n'ai pas trouvé drôles. Cela manque un peu d'intérêt et j'ai trouvé que cela cassait presque le rythme de l'introduction de l'épisode. L'introduction est d'ailleurs très différente du reste de l'épisode. Durant l'introduction j'ai retrouvé l'univers coloré (notamment par les décors) de Raising Hope sans que cela soit fait de la même façon j'en conviens. Peut-être que c'est uniquement parce que Greg Garcia a créé cette série que je vois des références à ses anciennes séries mais en tout cas cela fonctionne très bien sur moi. Ce dont The Millers manque peut être c'est de coeur également. Oui, Chérie et Raising Hope ont du coeur et cela manque dans ce premier épisode de The Millers qui préfère enchainer l'humour.

"People always tell you sad news when then sit so I'm gonna stand"
Malgré tout, cet épisode m'a fait rire. Parfois même à en pleurer. Margo Martindale est tout simplement excellente comédienne et ce dans toutes circonstances que cela soit pour jouer le rôle d'une agent du KGB russe ou encore une mère qui pète et qui fait la somnambule ("I'm single now and I can't have babies"). Je pense que The Millers peut fonctionner sur CBS dans le sens où cette comédie assez classique s'inscrit parfaitement dans la ligne éditoriale de la chaîne sans pour autant tomber dans le vulgaire. J'espère qu'elle fonctionnera, surtout si la suite est aussi drôle que ce premier épisode (si ce n'est plus). Pendant que l'on s'éclate avec Jack et Carol, je trouve que l'on s'ennui un peu plus avec Debbie et Tom. C'est dommage car je pense qu'ils pouvaient faire quelque chose de beaucoup plus fun à mon humble avis. Notamment avec un Beau Bridges aussi en forme (cela change un peu du dernier rôle dans lequel j'ai pu le voir).

Note : 6/10. En bref, j'ai beaucoup ri devant The Millers. C'est de la comédie très classique, balisée et avec quelques faiblesses mais Margo Martindale est tout simplement géniale, même quand il s'agit de danser sur Dirty Dancing.

Commenter cet article