Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 2. Episode 12. Danny C is my Personal Trainer.

12 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-08-21h13m57s52.jpg

 

The Mindy Project // Saison 2. Episode 12. Danny C is my Personal Trainer.


The Mindy Project continue d’explorer la relation entre Danny et Mindy. Celle-ci va même passer un cap puisqu’ils vont pouvoir se scruter nus dans une scène assez étrange mais particulièrement cocasse (même si Mindy a déjà vu Danny nu dans « Weiner Night »). C’est pour ce genre de moments que j’aime aussi The Mindy Project et pas seulement car elle sait raconter des histoires. Il y a de l’humour tellement spontané par moment et puis un épisode qui fait une référence à Tina Fey ne peut pas être un mauvais épisode de série. J’ai beaucoup aimé cette histoire de coaching. C’était amusant de voir les deux passer du temps ensemble car il y a une alchimie qu’il n’y a pas avec le reste du casting et puis on sent que les hormones commencent plus ou moins à travailler les deux. Cet épisode est pile poil ce dont The Mindy Project avait besoin. Un épisode sur comment accepter son propre corps. Bien que le corps de Mindy ne soit pas parfait pour elle, finalement elle se rend compte qu’elle est peut-être mieux comme ça. Et je pense qu’elle a bien raison. L’idée est de permettre à Mindy de se rendre compte qu’elle n’est pas moche et surtout qu’elle n’a pas besoin de se tuer à la tâche pour l’être.

L’épisode ne cherche pas non plus à être déraisonnable sur la quantité de blagues qu’il peut faire sur les rondeurs de Mindy ou encore son allergie au sport. C’était du coup beaucoup plus drôle et efficace que cela aurait pu l’être si la série avait abusé des mauvaises choses. La relation entre Cliff et Mindy n’est pas ce qu’il y a de plus séduisant dans The Mindy Project pour le moment mais en tout cas, je trouve que malgré tout cela fonctionne plutôt bien. Quand Mindy découvre qu’elle va devoir porter un maillot de bain en plein mois de janvier au cours d’un voyage avec Cliff, elle se rend compte qu’il serait peut-être temps de perdre quelques kilos et engage Danny en tant que coach pour l’aider. Ce qu’il y a de bien avec ces deux personnages c’est qu’au delà de l’alchimie qu’il y a entre les deux personnages, je trouve qu’il y a aussi des antipodes parfaits. Mindy et Danny se chamaillent souvent mais bon, qui aime bien châtie bien de toute façon. Mindy délivre donc tout un tas de bonnes répliques (« Over the holidays I had five hams and a goose like I am a wolf in a children’s story. »).

Pendant ce temps, l’épisode ne sait pas toujours très bien géré son histoire. En effet, je n’ai pas forcément adoré ce qui se passe avec Adam Pally au bureau alors qu’il est exceptionnellement en charge. L’épisode cherche à lui faire prendre conscience qu’être manager demande des responsabilités et ce n’est pas aussi facile qu’il voudrait bien le contraire. J’ai envie de voir Adam Pally beaucoup plus fun. Si la première partie de l’épisode semble bien l’utiliser, la seconde l’enfonce dans quelque chose d’assez médiocre et répétitif. Dommage car au fond cet épisode n’était pas mauvais du tout simplement. En effet, il s’agit du second épisode écrit par Charlie Grandy (après « Sk8r Man » où Timothy Olyphant et Mindy devenaient une sorte de couple amusant). Bref, ce scénariste est tout de même à retenir car il fait des choses amusantes avec les personnages de cette série et c’est aussi ce que j’ai envie de voir. Sans parler du fait qu’il parvient à faire évoluer la relation entre Mindy et Danny bien que l’on attende toujours un premier pas.

Note : 7/10. En bref, du bon The Mindy Project encore une fois.

Commenter cet article