Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mob Doctor. Saison 1. Episode 10.

30 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-12-30-15h30m08s34.png

 

The Mob Doctor // Saison 1. Episode 10. Confessions.


A la fin de l'épisode précédent, nous laissions Grace dans une position pas très confortable vis à vis de Constantine alors que ce dernier apprenait qu'elle traine avec Franco, le vilain garçon qui s'est en fait révélé être un flic. Bref, "Confessions" tente alors de mettre les cartes sur la table dès le début. Un choix étrange qui ne permet malheureusement pas de conserver la dose de suspense qui aurait du être présente. J'ai trouvé dommage le fait que The Mob Doctor n'aille finalement pas plus loin et reste un peu trop terre à terre du point de vue de cette histoire. Du point de vue médical, Grace est chargée de deux affaires. La première sera le cas d'un prêtre qui a été mordu au visage lors d'un exorcisme. Cette histoire était quand même ridicule et le cas médical n'était pas assez passionnant. Je sais que je ne trouve pas du tout la partie médicale de The Mob Doctor passionnante mais il est arrivé parfois que cela ne soit pas aussi mauvais. Cette semaine ce n'était clairement pas passionnant et encore moins pour voir Grace et Brett ensemble pour traiter ce patient. La pauvreté de l'histoire qui lie ces deux personnages est tellement flagrante. Le pauvre Zach Gilford a surement accepté le pire rôle de sa vie.

Mais The Mob Doctor ne s'arrête bien évidemment pas là. Il y avait aussi de quoi se nourrir médicalement du côté des activités plus illégales de Grace. Elle va alors traiter le cas d'un jeune garçon qui pourrait bien avoir été le témoin d'un meurtre. Si l'idée n'était pas mauvaise, l'épisode se permet de faire trainer les choses et de tenter de créer un lien avec Grace. Un lien émotionnel qui ne fonctionne pas du tout, la faute encore une fois à une Jordana Spiro pas très émouvante. Je trouve cette actrice assez ennuyeuse avec son charisme de véranda. Je crois qu'ils auraient pu exploiter le personnage et son univers d'un point de vue plus cocasse (Jordana vient du monde de la comédie et non pas du drama). "Confessions" n'en oublie pas pour autant la partie la plus intéressante de la série : la mafia. Les guests star de cet épisode sont assez prestigieuses. On retrouve Jennifer Beals (The Chicago Code), Mike Starr (Le Parrain) ou encore Michael Madsen (Reservoir Dogs). Autant dire que l'on ne rigole plus. Mais tous ce beau monde sert exactement à quoi ? Il tenter de créer quelques intrigues de conflits au sein du milieu mafieux. Entre Russell King (incarné par Madsen) qui débarque pour prendre la place de Constantine.
vlcsnap-2012-12-30-15h03m40s20.pngOu encore Celeste (incarnée par Beals) et Al Trapani (incarné par Starr) qui tentent d'aider Constantine afin de faire l'état des lieux. Les interactions avec ces divers personnages ne sont pas ce que la série a connue de mieux mais ce n'est pas non plus catastrophique. Finalement, "Confessions" ralenti un peu trop le rythme de la série, causant donc pas la même occasion l'ennui des téléspectateurs, ne savant pas réellement à quoi faire face. J'aurais largement préféré que The Mob Doctor aille plus loin et surtout mette réellement Grace en danger (ce qui n'arrive jamais). Sans compter sur Franco qui ne sert strictement à rien à part jouer l'amoureux transit (et cela devient casse pied quand l'on a quelque chose de bien plus passionnant sur le feu : la grande bataille qu'il voue à Constantine et la mafia de Chicago). Il ne reste que trois épisodes de The Mob Doctor après celui ci, autant dire des miettes et fort heureusement je pense que cela risque d'aller un peu plus vite d'après le cliffangher qui n'engage pas de mauvaises idées pour la suite. Enfin, je pense.

Note : 3/10. En bref, ennui total.

Commenter cet article