Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mob Doctor. Saison 1. Episode 2.

24 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-09-24-10h37m05s98.png

 

The Mob Doctor // Saison 1. Episode 2. Family Secrets.


Après nous avoir offert un pilote assez catastrophique, The Mob Doctor revenait nous hanter avec un second épisode. Autant dire tout de suite, que je ne suis pas parti avec l'ambition de voir un bon épisode, bien au contraire. Certes mieux foutu que le pilote, "Family Secrets" ne parvient pas à laisser de côté tout ce qui est ridicule dans cette série pour nous intéresser au coeur du problème : Grace. En effet, je vous parlais du fait que dans le pilote, on ne prenait pas le temps d'apprécier Grace alors qu'il s'agit tout de même de l'héroïne de la série. Du coup, dans ce nouvel épisode c'est encore pire. Il n'y aucun moment où l'on prend le temps de se concentrer sur Grace. Je ne comprends pas vraiment le but des scénaristes dans ce cas là. Je pense que cela aurait du être l'un des éléments principaux de ce nouvel épisode mais non, The Mob Doctor n'en fait qu'à sa tête et préfère nous parler des machines à sou du bon vieux Amato. Le potentiel de The Mob Doctor est à portée de mains, notamment parce que le sujet est assez marrant (confronter deux univers qui ne peuvent pas cohabiter).

La patiente de la semaine à l'hôpital était marrante. Cette mariée complètement folle que l'on aurait pu croire toute droit sortie de Rec Genesis m'a bien fait rire. Cette intrigue était ridicule et l'épisode fait tout pour que justement on s'en moque encore plus. Jusqu'au moment où elle se retrouve avec un doigt coupé parce que l'on voulait lui voler sa bague. Franchement ? C'est ce genre d'intrigues qui fait The Mob Doctor ? Je pense que la partie hospitalière était bien plus réussie dans le premier épisode que dans celui ci. Le seul moment intéressant reste celui où tout le monde sue à grosse goûte à l'idée de se faire prendre la main dans le sac alors que Grace fait venir un patient de son univers mafieux à l'hôpital pour lui faire faire quelques tests. Mais qui va payer pour ces tests ? On peut le savoir. C'est bien beau de nous montrer que l'hôpital est moderne, qu'il peut faire plein de choses, mais comme dans beaucoup de séries médicales on ne sait pas qui paye pour tout ces soins. Si dans A Gifted Man par exemple il y avait une très bonne justification, ici on est dans le hard discount du scénario… droit à l'essentiel (même si l'essentiel chez The Mob Doctor n'a pas la même signification pour moi).
vlcsnap-2012-09-24-10h39m09s61.pngPar ailleurs, nous suivons les aventures de Donte Amato, un ancien rival de Moretti et qui se retrouve dans une condition médicale sévère à cause de sa petite amie (qui a voulue l'empoisonner). Il n'y avait pas grand chose de passionnant mais le fait que l'on nous plonge un peu plus dans cet univers médical rustique m'a plu. Ce n'était pas non plus la joie immense de voir tout ça, mais il se passe quelques choses. Et Constantine était beaucoup plus présent dans l'épisode. Ce personnage, outre les clichés mafieux dont il fait preuve, reste une valeur sûre de la série. Pendant ce temps, Brett reste lui aussi à l'écart. Comme si le pauvre Zach Gilford ne servait pas à grand chose dans cette série. Vous êtes d'accord avec sa place dans la série ? Pas moi. Il devrait être sur le devant de la scène et peut être même avoir le premier rôle. Il serait en tout cas bien meilleur que cette horripilante Jordana Spiro qui me court sur le haricot sérieusement.

Note : 3.5/10. En bref, cette médiocrité ambiante m'embête...

Commenter cet article