Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mob Doctor. Saison 1. Episode 9.

4 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-12-04-22h48m38s91.png

 

The Mob Doctor // Saison 1. Episode 9. Fluids Dynamics.


Malgré le fait que la série ait un sujet qui n'est pas nécessairement très joyeux elle se permet de fêter Noël de bon coeur. L'épisode n'était que les sapins et le petit repas à la fin de Noël. Mais au fond c'était suffisant pour sentir cette magnifique ambiance ressortir dans la série. Tout n'est pas parfait bien évidemment mais j'étais malgré tout heureux de voir quelque chose d'un peu plus joyeux. Surtout quand pendant ce temps Franco va participer à sa première opération chirurgicale avec Grace. J'ai trouvé ce moment assez amusant, de même que la complicité qu'il y a entre les deux personnages. Je ne suis pas déçu de voir comment les choses tournent pour ces deux là, surtout à la fin de l'épisode. C'était prévisible mais la scène elle même était assez jolie. Cela permet d'achever l'épisode de façon intéressante et sans trop se prendre la tête. Un choix judicieux, surtout quand on voit le reste, notamment quand Constantine découvre que Grace a travaillé avec Franco. Je ne sais pas comment tout cela va évoluer mais de nouveaux enjeux viennent de faire leur apparition et je suis plutôt content de la manière dont tout cela se goupille.

Malgré le fait que l'épisode nous offre du médical à tire larigot, j'ai trouvé l'ensemble assez digeste. Surement parce que Grace et Franco se retrouvent dans le feu de l'action ensemble, et que cela permet aux deux personnages d'offrir quelque chose que l'on attendait depuis le début de la série. Tout débute alors qu'un homme blessé entre aux urgences. Il aimerait bien avoir accès aux soins sous le manteau de Grace. Bien évidemment tout cela ne va pas se dérouler de cette façon là. Russell King, un voleur connu et reconnu, va mettre en garde Constantine alors qu'en fait ce n'était que Franco qui avait donné le nom de Grace à Russell et non pas Constantine. Les choses qui se mettent en place autour de Constantine et de son équipe étaient assez amusantes et surtout palpitantes. Globalement je n'ai rien à redire l'épisode a un rythme assez correct et permet au téléspectateur de ne pas s'endormir comme un loir. Ce qui n'était pas une sinécure avec l'épisode précédent que j'avais trouvé particulièrement décevant après de belles avancées.
vlcsnap-2012-12-04-22h49m54s83.pngThe Mob Doctor reste toujours une bonne occasion ratée. Tout manque de singularité et surtout d'originalité. De plus, l'univers médical se marie difficilement dans la série et c'est ce que je faisais remarquer dans ma critique de l'épisode précédent. Mais j'ai aussi apprécié les quelques séquences plus intimistes entre Stafford et Grace. C'était des moments qui permettent aussi de voir les autres personnages de la série alors que globalement ils ont l'air d'être oublié. Cette erreur est donc réparée en partie dans l'épisode même si Zach Gilford est encore une fois le grand absent (mais ce dernier n'ayant plus grand chose à raconter depuis le retour de Franco dans la vie de Grace - ce qui n'est pas plus mal -). Finalement, je ne sais pas ce qu'il faut attendre de la suite de The Mob Doctor mais j'aime bien la direction que prend la série et surtout la rapidité avec laquelle les choses avancent enfin. Constantine découvre que Grace pourrait bien le trahir ce qui n'est pas une mauvaise idée et surtout pourrait ajouter des enjeux supplémentaires pour les quelques épisodes restants.

Note : 6/10. En bref, agréablement sympathique cet épisode aux douceurs de Noël était réussi.

Commenter cet article