Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mob Doctor. Saison 1. Episodes 6 et 7.

19 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-11-19-19h53m45s226.png

 

The Mob Doctor // Saison 1. Episodes 6 et 7. Complications / Turf War.


Avec "Complications", The Mob Doctor a connue une évolution des plus intéressantes. En effet, plutôt que de nous abrutir devant un cas médical de la semaine complètement ennuyeux, la série choisie de développer un peu plus toute la partie mafieuse de la série. Notamment avec le personnage de Franco, un personnage que j'adore tout particulièrement dans la série. J'étais donc content de le retrouver en tant que bras droit de Moretti. Durant cet épisode, Grace se fait kidnappée par Moretti et toute sa bande dans le but d'attirer Constantine dans un piège. Si l'idée de base est exécutée de façon particulièrement facile et grossière, petit à petit j'ai trouvé que l'on a quelque chose qui se construit. Dans la bataille que Moretti voue à Constantine, il y avait quelque chose de passionnant qui maintient le rythme de l'épisode sans jamais nous ennuyer. Et je crois que c'est presque un miracle. Depuis le début de la saison, The Mob Doctor s'est avérée être une vraie déception pas très passionnante. Et puis "Complications" est arrivée pour mettre en avant toute la partie intéressante de la série : la mafia.

Je pense que sans ça, The Mob Doctor ne serait rien de plus qu'une série médicale bateau sans réelle imagination. On ne peut pas dire que le cas de la semaine qui est traité par Brett et Stafford était particulièrement bon. Notamment car l'hôpital est un lieu assez mal mis en avant dans la série. Les querelles de couloir, notamment avec Olivia Wilcox, sont terriblement ennuyeuses. Je ne comprends pas pourquoi The Mob Doctor se concentre sur de telles idioties. Mais heureusement que le reste est là pour nous divertir. J'aime bien évidemment le dilemme amoureux qu'il y a chez Grace. D'un côté avec Brett, le gentil docteur protecteur et de l'autre Franco, le bad boy. Forcément qu'elle est plus attirée par ce dernier et c'est compréhensible. En plus de cela, le personnage de Franco se révèle petit à petit. J'aurais peut être apprécié que l'on aille un peu plus loin avec lui mais il fallait attendre "Turf War" pour que ce soit le cas. Du coup, "Complications" était un épisode assez bien géré dans son ensemble et surtout assez bien tendu. Je n'attendais pas mieux de la part d'une série de ce genre même si Grace qui se retire une balle c'était pas crédible pour un clou (surtout avec une pince rouillée).
vlcsnap-2012-11-19-18h49m41s21Passons donc maintenant à "Turf War", un épisode assez différent dans sa construction. Si "Complications" mettait en avant l'aspect mafieux de la série, celui ci revient au schéma plus classique de la série. Etrangement je n'ai pas trouvé ça aussi détestable qu'avant. Surement car une fois de plus Franco se retrouve sur le devant de la scène. James Carpinello est un acteur amusant qui sait très bien jouer le double jeu. Je ne m'attendais pas du tout au twist final de l'épisode (le fait qu'il soit un flic infiltré). Je m'attendais vraiment à quelqu'un de très différent. Du coup, cela donne une raison supplémentaire à Grace de pouvoir l'aimer comme un héros (même si il semble vouloir faire tomber Constantine). Le fait qu'il puisse partir maintenant (car il n'est plus du tout dans le clan de Constantine) me fait presque peur. La série sans Franco c'est vide. On avait déjà vécu cela durant un épisode où il n'était qu'un personnage très secondaire et je n'ai pas envie de revenir à ce schéma là. L'arrestation de Moretti était d'une logique implacable mais arrive beaucoup trop facilement.

Je peux malgré cela souffler car l'on n'aura plus à supporter l'horripilant Michael Rapaport et son jeu particulièrement mauvais. Je ne comprends même pas comment la série a pu penser l'inviter dans autant d'épisodes (moi qui croyait que ce n'était qu'un one-shot dans le pilote de la série). Pour ce qui est de la partie médicale de la semaine, c'était assez moyen. Je ne garde que le cliffangher autour du fait que l'identité de Grace est maintenant découverte par quelqu'un. Cela va surement relancer tout l'intérêt de la série vers quelque chose de nouveau. Car Grace agissait seul depuis le début et maintenant elle a quelqu'un qui va être là pour l'aider (si c'est ce que je suppose). En tout cas, The Mob Doctor évolue dans une direction intéressante même si je sais pertinemment que cela ne va pas durer (la série n'aura droit qu'à treize épisodes). Mais j'espère que les scénaristes sauront donner suffisamment d'élan aux prochains épisodes pour ne pas nous ennuyer.

Note : 6/10 et 5/10. En bref, du bon et du moins bon dans deux épisodes étrangement moins lourds de The Mob Doctor.

Commenter cet article