Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Nativity. Mini-série. BILAN

27 Décembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

2650969_com_nativity.jpg

 

The Nativity (Mini-series) // Saison 1. 4 épisodes.

BILAN


Cette mini série anglaise en quatre parties diffusée tout récemment pour la période de Noël reprend l'histoire de la naissance du petit Jesus. Au terme des ces quatre épisodes, je sais pas, j'avais l'impression d'avoir déjà tout vu, tout entendu et rien de bien nouveau. Même le choix de casting est bon : Tatiana Maslany (Hearland) pour Marie et Andrew Buchan (Garrow's Law, The Fixer) pour Joseph, il manque un peu d'intérêt à tout ce qui se passe. C'est peut être trop clos, pas assez ouvert comme sujet pour être traité comme ça, sans facétie.

The-Nativity-on-BBC1-007.jpgIl fallait être sûrement plus ambitieux, faire de cette mini série une sorte d'évènement sortie de nulle part car plusieurs idées bien que bonne, tombent à plat et c'est dommage. La scène finale de ces quatre épisodes, la scène de l'accouchement de Jesus n'était pas très intense, trop plate à mon goût. On aurait pu vraiment faire quelque chose de moins patate douce, mais plus enclin à amener le téléspectateur vers une partie de l'histoire du monde tout de même, bien que je ne partage pas forcément les points de vue religieux et la prise de partie de cette mini série. Je l'accorde.
Peut être que c'est pour ça. Je ne suis pas quelqu'un de religieux du tout, mais ce n'est pas pour autant que l'histoire de la nativité m'intéresse pas. Bien au contraire, j'ai vu des films sur toute l'histoire de Jesus. Ne me prenez pas pour un fou bien sûr. Je ne peux vraiment être touché par les moments d'émotions de cette histoire pourtant à l'origine de Noël. Oui, de Noël. Cette fête que tout le monde célèbre, montage de cadeaux à l'appui mais dont personne ne sait réellement la signification.

The-Nativity-007.jpgThe Nativity tente donc d'expliquer pourquoi Noël est un jour aussi important pour la chrétienté plus précisément. C'est un tournant de l'histoire, l'an 0, 2010 ans plus tôt. Pour ce qui est de l'histoire évoquée dans cette mini série, je la connaissais déjà en travers et en large, et il n'y a pas tellement de traitement en détail donc pas forcément de quoi se dire : on va en apprendre plus en regardant cette mini série qu'un film dessus ou même en lisant des ouvrages illustrés.
Mais reste malgré tout que toute l'histoire évoquée est plutôt bien mise en scène. Les décors sont beaux, soignés et la réalisation léchée comme les anglais savent le faire. Mais le point qui fait que The Nativity évite la catastrophe c'est son casting et tout particulièrement Andrew Buncan. Cet acteur que j'ai découvert exceptionnel dans Garrow's Law prouvait ici qu'il pouvait être un Joseph convainquant. Il ne manquait pas de donner le coup de bâton à l'histoire et de la faire avancer. Un point non négligeable.
Mais Tatiana Maslany en Marie n'est pas en reste. Resplendissante de vérité dans son rôle, elle illumine un peu le côté sombre de la nuit sur Bethlehem. Mais au final, The Nativity reste aussi simpliste. On ne veut pas trop en faire et on se cache derrière l'esprit de Noël chrétien, ce qui reste dommage. Je suis donc resté sur ma fin à mon grand regret.

Note : 6/10. En bref, une mini série un peu décevante. Disons que l'on reste sur la fin malgré des décors sublimes et un casting 5 étoiles.

Commenter cet article