Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Neighbors. Saison 1. Episode 12. Cold War.

17 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

the-neighbors-cold-war-1.png

 

The Neighbors // Saison 1. Episode 12. Cold War.


Je crois que The Neighbors commence à trouver son rythme. Même si la série manque de pas mal de choses, elle devient enfin quelque chose. Mais encore une fois ce ne sont pas les Weaver les meilleurs mais bel et bien les Zabvronians. Cette semaine, dans "Cold War", les Weaver vont attraper le rhume. Un virus banal que tout le monde attraque plus ou moins facilement chaque année. Larry Bird va alors mettre la maison des Weaver en quarantaine afin de protéger sa communauté de ce virus. Sauf que Jackie va n'en faire qu'à sa tête et aller s'occuper des Weaver, tous plus malades les uns que les autres. Toute la partie Weaver de l'épisode était assez décevante. Disons que la série ne fait qu'enchainer tout ce que l'on peut attendre d'un rhume chez nous. Il reste alors quelques bonnes répliques et notamment celle de Nurse Jackie. Mais The Neighbors tente de faire quelques références assez drôles dans leur ensemble comme celle sur Will & Grace que Larry trouve complètement cinglée, ou Amber complètement fan du couple de Twilight.

C'est pour ce genre de choses qu'au fond, The Neighbors n'est pas si mauvaise que ça. Bien évidemment ce n'est pas la comédie de l'année et il reste encore du travail à faire. Notamment vis à vis des Weaver. Je trouve notamment Marty toujours aussi peu intéressant et le problème est Lenny Venito que je ne trouve pas exceptionnel. L'acteur n'a rien de nuancé, et manque d'humour. Pendant ce temps, Jami Gertz s'est bien améliorée. Surement car elle doit être plus à l'aise dans son rôle. De son côté, Reggie Jackson tente de trouver un remède pour le rhume. Cette partie de l'épisode n'était pas assez folle. Tout du moins, pas autant que le reste. Du coup, j'ai été déçu. Il fallait attendre la fin de l'épisode et le fait qu'il ait finalement trouvé un remède contre la calvicie pour que l'on puisse en rire. Quant à Larry Bird, malgré le fait qu'il soit le grand maitre des Zabvronians, cela ne l'empêche pas d'être un peu cinglé sur les bords parfois. En tout cas, j'en suis clairement fan. Je ne pouvais pas demander mieux de sa part.
the-neighbors-cold-war-2.pngUn peu comme de la part de Jackie. Les faces à faces avec Larry étaient amusants et permettent de voir combien The Neighbors peut parfois être inspirée. Finalement, même si cet épisode n'était pas terrible, il y avait quelques bonnes idées assez bien développées qui m'ont permis de passer un bon moment. Sans quoi le reste manquait peut être de saveur. Certains personnages, non utilisés, auraient très bien pu servir à quelque chose de plus fun. Mais ce n'est pas grave, je trouve que depuis le début de la saison il y a eu une certaine évolution intéressante de la part de cette série. Si les premiers épisodes n'étaient pas exceptionnels, voire très décevants, petit à petit les répliques inspirées se sont enchainées et les personnages ont trouvé leur ton. Bien évidemment, ce n'est pas tout puisque les personnages sont de plus en plus à l'aise dans l'univers dans lequel ils évoluent ce qui permet aux scénaristes de les faire aller ailleurs. Un peu comme cela fût le cas dans l'épisode précédent par exemple.

Note : 5/10. En bref, le rhume pour seul remède.

Commenter cet article