Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Neighbors. Saison 1. Episode 17.

22 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-02-22-20h50m27s76.png

 

The Neighbors // Saison 1. Episode 17. Larry Bird Presents an Oscar®-Winning.


Il y a parfois des épisodes plus drôles que les autres. Non pas que celui ci était parfait, mais il avait ses atouts. On sent que cette comédie commence à prendre ses marques finalement et à nous offrir quelque chose de bien plus fantastique. Le potentiel n'est pas totalement exploité mais au moins on peut voir que la série ne reste pas sur ses acquis. Si quelques tentatives furent ratées (voire très ratées pour certaines), il y eu aussi de bons épisodes avec de bons moments de comédie. Cette fois ci c'est grâce de multiples références culturelles que The Neighbors m'a eu. Ils vont jouer avec Blind Side alors que Jackie devient complètement obsédée par ce film. Elle va même aller jusqu'à s'habiller comme Sandra Bullock dans le film et à dire aux gens qu'elle tente d'aider qu'ils ont été "Blind Sided". Rien que pour ce genre de petits trucs, je ne peux qu'aimer Jackie.

Généralement c'est elle qui tire la série vers le haut. Et je n'aurais jamais cru apprécier aussi les Weaver dans ce nouvel épisode. Leur petite reprise de "Summer Nights" de Grease au beau milieu de l'épisode était un grand moment. Complètement fou mais un bon moment. Cela permet aussi de faire le lien avec le côté très familial de la série (la famille soudée qui aide leur enfant à se sortir d'une panade pas possible au concours d'épellation). Pendant ce temps, Max arrive en final du concours d'épellation de son école et il va se retrouver en face de Dick Butkus, le fils de Jackie et Larry. Du coup, Larry et Reggie, qui deviennent complètement obsédé par l'idée de gagner un Oscar décident de tenter de gagner le meilleur documentaire. Une idée saugrenue mais que la série exploite à merveille. L'obsession de Larry était amusante et pleine de sens.
vlcsnap-2013-02-22-21h00m42s76.pngCela donne de très jolis échanges avec les divers personnages de la série. Et puis c'est pour cela que je commence à bien aimer The Neighbors. Je n'étais pas sur que la petite morale familiale était nécessaire cependant. Je suis certain que si l'épisode était plus subversif (je n'ai jamais cru que les E.T de The Neighbors pouvaient être vraiment doué d'émotions comme les humains). Disons que les personnages évoluent petit à petit comme des êtres humains en étant influencés. Je ne sais pas comment la chose (car oui, The Neighbors est un peu une chose étant donné que c'est un inclassable de mon point de vue) va se transformer durant les derniers épisodes de la première saison. Je reste avec l'envie de voir la suite, sans non plus être complètement accro. Disons que The Neighbors n'a montré par le passé qu'elle pouvait être une série tellement décevante que je suis certain qu'elle n'est pas encore totalement prête pour me satisfaire pleinement.

Note : 7/10. En bref, un épisode drôle et inspiré (à noter).

Commenter cet article