Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Neighbors. Saison 1. Episode 22.

28 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-28-08h01m10s35.png

 

The Neighbors // Saison 1. Episode 22. It Has Begun.

SEASON FINALE


Voilà, la première saison de The Neighbors est maintenant terminée. Je ne sais pas quel bilan en tirer si ce n'est que la seconde partie de la saison était plus réussie que la première. Mon envie d'en voir plus n'est pas vraiment plus forte qu'au milieu de la saison, mais j'en viendrais presque à me dire que ces aliens vont venir à me manquer si ABC décide de ne pas leur donner de seconde chance. Cette semaine et pour le dernier épisode de l'année, les Weaver et les Bird-Kersees décident de laisser leurs enfants à la maison (sous la garde de Dick Butkus) pour faire une virée à Atlantic City. Cette petite histoire à Atlantic City était drôle. D'une part car The Neighbors sait mettre en avant l'atout comique des Bird-Kersees. Larry Bird sait voir au travers des cartes (et The Neighbors fait tout de même la morale aux personnages en ne tentant pas de leur faire gagner des millions) et Jackie aimerait bien vivre l'expérience d'un vrai mariage alors qu'elle avait du simplement signer un papier quand elle est arrivée sur terre avec Larry Bird. C'était donc l'occasion pour les Bird-Kersees d'avouer à chacun des Weaver qu'ils les apprécient comme de vrais bons amis.

Je n'étais pas vraiment pour que The Neighbors joue sur les bons sentiments. Disons que la série aurait très bien pu faire mieux mais elle n'a pas choisie de rester sans sentimentalisme. Il fallait bien ce genre de note pour achever la saison alors que l'on n'est pas sur que la série revienne. Il fallait créer un certain sentiment d'appartenance pour les personnages à une histoire et à des personnages. Pendant que Larry Bird, Jackie, Debbie et Marty sont à Atlantic City, le reste est toujours dans sa petite banlieue bien rangée. Dick est un personnage amusant même si je trouve qu'ils n'ont pas su mettre suffisamment bien en avant son humour (une réplique m'a fait rire, "Ooohhh, Reba", et le reste était un tantinet décevant). Je m'attendais vraiment à ce que cela soit différent dans le sens où il y avait le potentiel de jouer sur l'autorité de Dick face aux autres. Pendant ce temps Reggie Jackson pense à avouer à sa petite amie qu'il l'aime et qu'il est… un alien. J'ai cru jusqu'au bout il allait l'avouer mais il ne l'a pas fait. Surement pour que l'on maintienne un peu le côté secret mais bon, on est dans une comédie tout était possible (même vider le cerveau de la jeune femme juste après).
vlcsnap-2013-03-28-08h07m26s203.pngThe Neighbors n'est donc pas aller au bout de ses pensées et c'est bien dommage. Ce dernier épisode n'en aurait alors été que plus drôle. Car au fond, ils jouent bien plus sur le côté émotionnel de l'histoire et rien de plus. C'est classique pour une comédie, mais certaines choisissent vraiment de se concentrer uniquement sur le côté ultra fun d'un au revoir. Par contre je dois avouer que j'ai adoré l'apparition de George Takei dans le rôle du Grand père de la famille Bird-Kersees et Mark Hamill dans la peau du Commandant Bill. Deux figures emblématique de la SF américaine dans un même épisode pour un petit clin d'oeil. Maintenant la grande question est de savoir si The Neighbors sera renouvelée mais aussi si personnellement j'en envie d'en voir plus. J'ai le même sentiment qu'à la fin de la première saison de Suburgatory. Et si je suis le même instinct que pour Suburgatory alors celui ci devrait m'être favorable et la saison 2 réussie. Seul l'avanie pourra nous le dire.

Note : 5/10. En bref, un épisode jouant surtout sur l'émotion d'un départ (la fin de la saison) avant de nous faire rire. C'est un peu décevant sans être mauvais car l'attachement qui s'est créé au fur et à mesure avec les personnages perdure.

Commenter cet article