Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Neighbors. Saison 2. Episode 8.

17 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-17-18h31m25s67.png

 

The Neighbors // Saison 2. Episode 8. Good Debbie Hunting.


Dans l’épisode précédent, The Neighbors faisait énormément de placement de produit pour Shark Tank, l’émission phare de ABC. Cette semaine, la série faire référence à ce qu’il s’est passé dans l’épisode précédent alors que Debbie décide qu’il est temps pour elle de s’inscrire dans une école de commerce. Cependant, pour entrer dans cette école elle va devoir passer un examen de qualifications. L’intrigue était intéressante car cela permet de faire des liens entre les épisodes et de prouver que The Neighbors n’est pas une série à la tonne d’épisodes indépendants. Cependant, Debbie n’est pas mon personnage préféré et en plus de ça cette histoire de test manquait un peu de folie et d’humour. Il y a des répliques sympathiques mais j’aurais tellement aimé que cela soit aussi efficace que le reste de l’épisode et notamment l’histoire de Jane qui intègre l’école et se teint les cheveux en brune. Tout cela afin de séduire Reggie Jackson forcément. Mais je trouve que la relation entre Reggie et Amber est vraiment mignonne et je n’ai pas envie que cela soit différent. Le running gag autour de Jane et Amber qui tentent d’être la femme parfaite pour Reggie fait son effet.

Notamment quand Jane entre à l’école du vent dans les cheveux, comme Amber tente de le faire quand elle se rend à la soirée de Reggie qui tente d’être le plus cool de son école (mais finit par faire tout le contraire bien évidemment, surtout que ses parents vont être impliqués). The Neighbors est une comédie que j’ai beau aimé, je dois avouer qu’elle est toujours excellente quand elle met en avant les extra-terrestres. Quand Larry Bird et Jackie découvrent les gens de l’école de Reggie tout cela était vraiment jouissif. Larry Bird et Jackie n’ont vraiment pas peur de se ridiculiser (surtout quand ils se déguisent en personnage de Grease). Cela aurait pu être complètement raté ou devenir insupportable mais c’est tout le contraire qu’il se passe et du coup, j’ai eu pile poil ce que je voulais. Dommage que « Good Debbie Hunting » n’ait qu’une bonne partie et que le reste ne soit pas aussi intéressant que prévu. Il fallait donc attendre la fin de l’épisode avec une Amber touchante sans superficialité.
vlcsnap-2013-11-17-18h36m56s49.pngJane aimerait bien être la femme de Reggie mais je trouve que globalement la série s’amuse avec cette histoire de la meilleure façon sans pour autant délivrer une morale trop embarrassante. Du coup, en vingt minutes on a d’un côté les Bird et cie, et de l’autre les Weaver. Voilà ce que réussi souvent le mieux à la série. Les Weaver apparaissent beaucoup trop simplistes et pas assez fou-fou. Mais cela permet (comme je l’ai déjà vu auparavant) d’apporter un peu de réalisme à cette série. Surtout que les Bird et cie ne sont pas complètement fini (c’est en tout cas l’impression que la série nous donne à chaque fois). Je ne demandais pas mieux qu’un épisode comme celui-ci qui rééquilibre les choses de la meilleure façon qu’il soit. Surtout que ces derniers temps j’avais l’impression que les scénaristes de The Neighbors avaient perdu la chique. La voici ici retrouvée en partie. En espérant que la suite de la saison soit une succession de réussites et non pas de ratés.

Note : 6/10. En bref, Reggie et Amber forment un duo du tonnerre.

Commenter cet article