Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The New Normal. Saison 1. Episode 16.

30 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-01-30-10h38m11s37.png

 

The New Normal // Saison 1. Episode 16. Dairy Queen.


"It's not momy's boob, it's daddy's boob"


Encore une fois, The New Normal tente quelque chose d'assez touchant même si ce n'était pas totalement réussi. Disons que je m'attendais à ce que cela soit un peu mieux fichu dans son ensemble. Les personnages sont globalement à leur place et l'on nous raconte une réalité. Mais ce n'était peut être pas suffisant. The New Normal s'est écartée du monde de la comédie petit à petit pour se transformer en comédie romantique sur l'homoparentalité. Il n'y a pas de comédie de ce genre en télévision, ni même au cinéma. Certes, Ryan Murphy et Ali Adler exploitent une niche mais c'est aussi pour cela que ce n'est pas une mauvaise idée. Ryan aime bien faire des séries américaines avec des sujets qui sont l'oins de ce que l'on peut voir en télévision actuellement. C'est une sorte d'avant-gardiste. Un peu comme il a pu le faire avec Glee ou en remettant au goût du jour la série d'horreur dans ses dernières incursions dans le monde des séries télé. Cette semaine, nous allons parler de l'allaitement. Si David et Bryan ne peuvent pas donner le sein (ils ne sont pas des femmes) ils vont demander à Goldie si elle peut collecter son lait pour eux.

Bryan aimerait bien donner le sein à son enfant. J'ai trouvé la démarche mignonne comme tout, surtout que l'on sait qu'il est passionné par l'idée, uniquement car il aime déjà son enfant (même s'il va finir par trouver ceux ci étrange à la fin de "Dairy Queen"). Depuis le début de The New Normal, je remarque Bryan est le personnage le plus intéressant de ce point de vue là. Il est à la hauteur de mes attentes vis à vis de sa place dans le couple. De son côté, David est le personnage le plus responsable, celui qui donne les directives à suivre pendant que Bryan reste le grand rêveur du couple. Mais finalement, cet épisode était également assez réaliste dans le sens où il pose une jolie question. Bien que le tout ne soit pas nécessairement intéressant et que le flashmob (bien que fun) était complètement inutile et noie un peu trop l'épisode dans un grand bazar, l'ensemble reste cohérent de part la ligne de conduite du début à la fin.
vlcsnap-2013-01-30-10h49m54s148.pngPendant ce temps, Shania devient jalouse. Elle découvre que sa mère ne l'a pas nourri au sein et sent qu'elle aurait pu être tellement plus grâce aux bénéfices du lait maternel. Elle fait la gamine, mais au fond c'est juste qu'elle est aussi un peu plus intelligente. Elle réfléchie de manière réellement sympathique et j'espère que The New Normal saura exploiter tout cela de façon judicieuse dans les prochains épisodes. Enfin, Jane a elle aussi droit à ses petits moments. Toujours complètement accro à son collègue incarné par John Stamos (qui n'était pas trop présent dans l'épisode fort heureusement), elle continue à faire du travail sur elle même. Elle se rend compte que son racisme ambulant est un problème et tente de se soigner. J'aime bien l'idée qu'il puisse la changer même si Ellen Barkin en perd presque son piment qu'elle avait sur la langue. Ce qui rendait ses répliques réellement folles.

Note : 7/10. En bref, un joli petit épisode de The New Normal.

Commenter cet article