Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Newsroom. Saison 1. Episode 6. Bullies.

30 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-07-30-17h36m54s118.png

 

The Newsroom // Saison 1. Episode 6. Bullies.


Chaque semaine, je suis comme hypnotisé par The Newsroom. Cette série est clairement de la crème et de la bonne. Même si je peux lui faire quelques reproches, elle n'en reste pas moins passionnante. En effet, les dialogues sont toujours aussi succulents et les personnages particulièrement plaisants. Cette semaine on se concentre donc sur Will McAvoy. On tente de mettre en avant son personnage, sa personnalité et de comprendre un peu mieux pourquoi il est comme ça. On va notamment passer par son enfance difficile ce qui nous permet voir pourquoi il agit souvent comme un "bully" (qui n'a pas de définition exacte en français que je connaisse). On va aussi apprendre que son père était un alcoolique chronique. Il n'a pas eu une enfance facile, ce qui explique pourquoi il est comme ça maintenant. Ses sessions de thérapies avec David Krumholtz (qui incarne le thérapeute) étaient intéressantes afin de mieux cerner qui il est. J'aurais peut être un reproche à faire sur le côté un peu trop apaisé de ces scènes. On a l'impression que c'est trop facile de faire dire à Will pourquoi il ne va pas très bien.

Ce qu'il y a de curieux c'est qu'il pourrait y avoir de nouvelles sessions. Je ne suis pas certain que ce soit utile (en tout cas pour le moment), étant donné qu'il va résoudre une partie de son problème. Pendant ce temps, nous allons vivre avec la rédaction. Dans la première partie de l'épisode nous nous préoccupons du cas du tsunami et de la centrale de Fukushima. On sait qu'il pourrait y avoir un danger potentiel et surtout que le degré de gravité de la situation serait plus fort que celui indiqué publiquement. Sloan, incarnée par Olivia Munn, va apprendre (off the record) que ce niveau n'est pas de 5 mais pourrait être ramené à 7 rapidement car la situation reste catastrophique. Elle va alors faite une boulette à l'écran en informant les téléspectateurs de cette information (qui aurait du rester "off the record". J'ai adoré son moment de télévision. C'est la petite heure de gloire de Sloan. Elle était perspicace, et surtout pertinente. Sans compter que quand elle parle en japonais, on a presque envie de l'embrasser. Les dialogues sont sublimes et Aaron Sorkin arrive encore à nous faire rêver.
vlcsnap-2012-07-30-17h33m12s200.pngvlcsnap-2012-07-30-17h51m46s72.pngThe Newsroom c'est un peu le petit lait des grands fanas de l'information. Je pense que tout journaliste sera en extase profonde en regardant cette série. Elle leurs fait la morale, certes, mais elle le fait avec une telle classe et une telle distinction. Sloan cherche aussi à être guidée par Will. Elle veut apprendre de lui, faire comme lui (d'où son intervention musclée à la télévision et très remarquée). Charlie va même devoir la surprendre pour ce qu'elle a fait car maintenant, elle n'est plus une journaliste d'intérêt étant donné qu'elle a divulguée des informations qui n'aurait pas dû l'être. The Newsroom ne s'arrête pas là, on va aussi tenter de faire le bilan de Will et Mackenzie. Si l'histoire de la bague ne m'a pas spécialement accrochée, le tout permet aussi de faire une pause dans cette masse d'informations que l'on a durant cet épisode. Surtout que dans cette seconde partie d'épisode, Will va avoir la part belle en défendant la cause homosexuelle.

Il prend le cas de Rick Santorum, candidat républicain à la Présidentielle de 2012 (qui a perdu contre son rival, mais c'est une autre question qui n'est pas encore abordée, car nous sommes en avril 2011 dans la série). Ce dernier avait été dire que la légalisation du mariage homosexuel était une menace pour son mariage. Will est très intelligent et va demander à son ancien conseiller (gay et noir, il ne pouvait pas choisir plus caricatural pour son intervention) de répondre à une petite série de question : en quoi le mariage gay pourrait menacer son mariage ? pourquoi il n'est plus son conseiller ? … Mais surtout une chose : il va mettre sur la table une comparaison entre l'homosexualité et la couleur de peau de son intervenant. C'est très borderline mais écrit avec dynamisme et respect. The Newsroom s'amuse encore et encore. Surtout que Rick Santorum n'a pas échappé à la rumeur du fait qu'il serait gay. Au final, cette semaine The Newsroom nous offre encore des moments mémorables. On a l'impression de vivre un réel journal d'information impertinent à la recherche de la vérité. Parfait.

Note : 8/10. En bref, certainement l'un des meilleurs épisodes que j'ai pu voir de The Newsroom.

Commenter cet article