Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Newsroom. Saison 2. Episode 4. Unintended Consequences.

5 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-05-11h01m23s145.png

 

The Newsroom // Saison 2. Episode 4. Unintended Consequences.


Tout d'un coup, The Newsroom devient une série bien trop complaisante avec ses défauts. Cet épisode tente d'assumer ce qu'il raconte mais peine à réellement transcender le téléspectateur. En effet, je me suis ennuyé et il s'agit certainement du premier épisode de The Newsroom que j'ai trouvé particulièrement médiocre. Le fait que la série se soit engagée sur la route de cette histoire de Genoa n'est pas une mauvaise idée mais la forme utilisée pour nous raconter l'histoire au fil des épisodes manque de piment. L'intrigue de Maggie Jordan en Uganda est certainement l'une des meilleurs et plus mauvaises idées de la saison. Outre le fait qu'elle va revenir plus tard avec une coupe de cheveux à faire fuir un coiffeur, ce n'est pas ce que j'ai retenu. The Newsroom tente de nous attendrir avec les problèmes de la guerre, les problèmes de cette terrible histoire ou encore la mort d'un jeune garçon sous les yeux de Maggie alors qu'elle avait tenté de tout faire pour le sauver. Sauf qu'elle n'avait pas tout compris et elle s'en veut maintenant car simplement en donnant la caméra elle aurait pu lui sauver la vie. Quel moment ! Sauf que Sorkin est fainéant pour le coup.

Le moment d'excitation d'Allison Pill face à l'enquêtrice est assez ridicule et le problème c'est qu'en plus de ressembler à un Troll de Toy Story elle n'est pas crédible quand elle tente de faire passer un message sérieux. On préfère l'actrice et le personnage avec ses longs cheveux blonds à se morfondre de ses histoires de coeur. Cette partie de l'épisode aurait pu être forte, notamment en termes journalistiques sauf qu'elle ne se concentre que sur le superficiel et à faire des références pas toujours très efficaces. Seule la petite ligne de Maggie sur Amazing Race était sympathique mais tout s'achève de façon dramatique et assez mal. C'est à mon sens l'épisode le plus faible de ce que la saison a pu nous montrer jusque là et c'est bien dommage car il y a tellement de bonnes choses ici et là. Pendant que nous suivons les aventures de Maggie en Uganda, nous suivons toujours les aventures de Jim dans le New Hampshire. Si dans l'épisode précédent son intrigue prenait une forme assez plaisante et efficace, je dois avouer que cette suite est assez médiocre. Le problème ne vient pas des personnages mais de l'histoire.
vlcsnap-2013-08-05-10h44m20s152.pngDepuis quand un journaliste a envie de donner un scoop (surtout un entretien avec un futur Président), le coup d'une carrière, à une autre journaliste simplement parce qu'il est tombé sous son charme. Et encore pire, depuis quand on se plaint que l'on nous ait donné un coup pouvant lancer une carrière simplement parce que l'on avait de la pitié pour elle. C'est ridicule et du coup, le fait que l'épisode prenne du temps pour expliquer tout cela plutôt que de réellement nous parler de politique m'a ennuyé. Pas dans le sens endormi mais cela m'a réellement fait bailler. J'adore cependant Constance Zimmer qui dans le rôle de la directrice de la communication de Mitt Romney est particulièrement efficace et fun. Hallie et Jim vont donc passer du bon temps et se rapprocher au fil de l'épisode. Si cette histoire d'amour flirte avec sans intérêt, elle n'en reste pas moins mignonne. Les deux personnages vont bien ensemble mais le cheminement pour arriver à la scène de la piscine était d'une lourdeur assez embêtante. On sent que la série ne cherche pas vraiment à surprendre les téléspectateurs. Je suis donc assez déçu.

J'ai trouvé intéressant cette année le fait que l'on ne centre pas toute la saison sur Will et ses états d'âme. Du coup, Will est relégué au second plan. Même dans cet épisode. Le fait qu'il doive s'excuser de son comportement lors d'une interview alors qu'il a ridiculisé une jeune femme la semaine dernière pour son mouvement m'a ennuyé. Le problème c'est que l'on sent encore une fois des histoires de tension sexuelle entre les personnages et je préfère que The Newsroom joue la carte de la stabilité entre Mackenzie et Will. Cela pourrait permettre de voir autre chose de peut-être plus mature. Will est quelqu'un de très perspicace certes, mais aussi quelqu'un de très irritant par moment. Pour les personnages et pas nécessairement pour le téléspectateur. Ainsi, The Newsroom délivrait ici un épisode faiblard ne délivrant pas quoi que ce soit de réellement pertinent ou surprenant. Dommage, il y avait pourtant de quoi faire encore mieux.

Note : 4/10. En bref, un épisode bien faible et ce malgré quelques efforts. Dommage.

Commenter cet article

Ambre 23/08/2013 23:00


Bonjour, 


Personnellement je n'ai pas compris le récit de Maggie au sens littéral, je ne pense pas que son récit raconte réellement ce qui s'est déroulé : en effet, la façon dont cela est raconté est
ponctué d'indice et je suis persuadée qu'elle n'a pas juste assisté à la mort d'un enfant, mais qu'elle a été également violé. Ce qui me fait dire ça est la séquence ou le petit n'arrête pas de
de "again, again" avec le bouquin et également le fait qu'il est mentionné que des viols aient lieu dans la région. Peut être que j'extrapole, mais j'aimerais avoir ton avis :)