Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Office. Saison 4. Partie 3. BILAN

27 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

hn-office-ew.jpg

 

The Office // Saison 4. Episodes 9 à 14 (Partie 3).
BILAN


The Office est une belle série. Derrière sa parure se cache un coeur, un coeur qui bat la chamade. C'est une vraie histoire cette série, de celle qu'on n'oublie jamais et qu'on garde au fond de nous à tout jamais comme les meilleurs souvenirs de sa vie. C'est fou mais je suis raide dingue des personnages de cette série. Les scénaristes sont des as, ils ont su donner une vraie part d'âme à chacun des personnages. Tel les meilleurs morceaux de soul, les plus jolis et peut être même les plus émouvants, je savoure cette série jusqu'à son essence et son origine. C'est tellement bien écrit, soigné dans la réalisation et surtout dans le jeu époustouflant du casting que j'ai souvent du mal à me contenir à la fois de rire et pleurer, The Office est parfaite. C'est le genre de parure qu'on garde dans son écrin et qu'on n'a pas envie de sortir de peur de la cassée.
vlcsnap-2011-03-27-18h09m14s136.pngCette salve d'épisodes était une nouvelle fois une réussite. La finesse des histoires et bien sûr je mets dans le lot deux, deux épisodes marquant. L'un pour son histoire et l'autre pour ses nouvelles histoires pour la suite : l'épisode 9 avec le dîner chez Michael alias "Dinner Party" et bien sûr le season finale. En seulement deux épisodes, The Office montre ses forces et qu'elle garde le point levé. Tout d'abord pour Michael. Dans "Dinner Party" c'est l'extase. Sa relation avec Jan part en éclat d'écran plat. Cet épisode était vraiment magnifique et drôle. J'arrive même plus à découvrir mon sentiment après son visionnage. J'étais à la fois touché mais aussi hilarant de toute la petite histoire.


Mais l'épisode final de la saison revient sur Jan. Michael va être père. Comment cela va pouvoir se dérouler alors que dans ce même épisode il tombe amoureux de la nouvelle, Holly, jouée par l'excellentissime Amy Ryan. On m'avait prévenu que le personnage serait excellent et je ne suis pas déçu. Elle m'aura vraiment ému tout au long de l'épisode. Même ses rires que j'aurais du avoir devant la scène du fauteuil et de quelques discussions avec Michael, je n'ai pas pu me retenir d'en pleurer. De voir ruisseler ces jolies petites perles salées sur mes joues. Michael est également excellent dans tous ces épisodes, magique ce personnage.
NUP_130071_0077.jpgIl y a bien sûr Jim et Pam alias Jam pour les intimes. Ces deux personnages sont toujours excellents et dans cette salve d'épisodes ils sont peut être moins présents mais Pam avec ses lunettes, Jim et ses jeux avec Dwight et encore plein de petites scènes comme ça font que c'était excellent. C'est un plaisir ravissant de les voir roucouler comme ça dans chaque nouvel épisode de la série. C'est un couple mythique pour moi maintenant, une sorte d'incontournable. Des vrais inséparables, comme les oiseaux. La fin de la saison est bouleversante. Je n'ai pu me contenir devant une Pam toute émue de ne pas avoir eu droit à la demande en mariage de Jim qu'elle attendais. Jim déçu de ne pas avoir pu la faire non plus. C'est tellement beau.

Je pense également à Dwight. C'est le personnage le plus cinglé de la série. Encore une fois il prouve au terme de ces 6 épisodes qu'il est l'un des meilleurs. En tout cas, je le vois comme ça. C'est à la limite de l'humoriste de comptoir, celui qu'on adore railler au boulot. Il me fait tellement rire des fois par ses actions ridicules mais aussi par ses jeux avec Michael ou encore ses faces à face avec Jim. Excellent. Je n'oublie pas non plus la scène finale du season finale, servant donc de cliffangher. Dwight et Angela de nouveau ensemble ? Mon Dieu que j'adore cette idée. Surtout que depuis ce dernier épisode elle est fiancée à Andy. Mon Dieu que la suite va être savoureuse quand on sait que Phyllis sait tout.
Capture-d-ecran-2011-03-27-a-22.15.51.pngDans le reste des personnages, je retiens surtout le face à face tonitruant entre Michael et Stanley. C'était une scène. Ce genre de scène qui marque une saison tout entière. En tout cas, je ne suis pas prêt de l'oublier. Il y a également Kevin qui passe presque pour le débile du coin. Au final, je retiens deux épisodes forts et certainement un plus que les autres. Le reste était vraiment sympathique, sauf un accro avec l'épisode 10 mais rien de bien gênant non plus. Même si c'était pas terrible, ça reste sympathique, un sympathique plaisir de voir les personnages.

Note : 10/10 (pour les épisodes 9 et 14) et 7/10 (pour le reste). En bref, avec deux épisodes magiques, la série livrait une salve d'un cru féérique. Les autres épisodes étaient sympathique bien que l'échec de l'épisode 10 se fasse vraiment ressentir.

Commenter cet article