Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Office. Saison 6. Partie 2. BILAN

15 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

429149625_28230156001_californication-season-3.jpg

 

The Office // Saison 6. Episodes 6 à 10 (Partie 2).
BILAN


L'heure pour les personnages de The Office de grandir est arrivée. On voit qu'ils ont bien changés en ces six années. On est loin des personnages du début et pourtant, on retrouve toujours le même esprit, ce côté collégial qui nous offre la vie d'un bureau pas comme les autres. On aurait presque l'impression qu'ils ne travaillent pas si Dwight n'était pas là pour espionner le travail de Jim ou bien que l'on avait pas des personnages qui viennent un peu parler de l'avenir, de l'entreprise en elle même. En effet, The Office c'est la culture d'entreprise dont tout le monde rêve et cultiverait bien le lendemain d'un épisode, dans son petit bureau.

Cette nouvelle salve d'épisodes avait son côté décevant. Je m'avoue vaincu, il y avait que des épisodes sympathiques mais certains étaient bâclés et trifouillés sans vraiment faire attention à l'envie du téléspectateur de rire des gags. Alors c'est le cas de l'épisode 6 justement. L'opening était moyenne et c'est peut être ça qui fait cela ne prend pas vraiment tout au long. Notamment l'histoire de travail qui se trame avec le client qui fuit. On avait peut être pas assez de matière alors que pourtant les ingrédients étaient là. L'alliance du scénario n'était pas assez bon pour les personnages. Cela reste un épisode plutôt correct malgré tout. L'absence de Jim et Pam y est peut être pour quelque chose.
officeshootout.jpgL'épisode 7 marque justement le retour des deux personnages. C'est avec humour que l'on ouvre l'épisode Michael était génial. Encore une fois il prouvait qu'il est la pièce maîtresse de cette série. J'ai encore tellement de mal à imaginer ce que ce sera sans lui. Certains fans encore plus acharnés que moi de la série pourront vous dire qu'il est l'essence même de la série et que chacune de ses apparitions, chacun de ses moments de doute, de ses blagues, de ses tristesses, ils les ressentent. Je ne peux pas en dire autant, je ne suis pas aussi accro que ces personnes là mais j'arrive quand même à ressentir un attachement certain pour ce personnage. Dans cette salve d'épisodes il était drôle mais aussi gêné. Notamment avec l'opening de l'épisode 9 ou encore de l'épisode 8.

Dans l'épisode 10, Dwight se met aux arts martiaux et je dois l'avouer. C'était vraiment hilarant. Je crois que le personnage est de plus en plus drôle. Alors certes, il n'est pas mon préféré mais j'aime bien ce qui se passe autour de lui. C'est souvent moqueur et potache. C'est aussi ça l'humour. The Office combine plusieurs formes d'humour. Il est rare qu'une série arrive à les combiner aussi parfaitement que The Office le fait. En tout cas, je suis toujours plus bluffé par ce que les scénaristes nous sortent. Ils sont forts. Je garde également en tête dans cet épisode 10 la scène finale : j'ai ri pendant 10 minutes au minimum.
vlcsnap-2011-05-15-17h40m42s93.pngDu côté de Jim et Pam, ils sont toujours au sommet de leur forme mais un peu plus réservés qu'avant. Maintenant que Pam est aux ventes, et Jim baraqué dans son bureau, on n'a plus les petites regards mignons mais les apparitions restent à la hauteur du charme que la série détient au fond d'elle même. Au final, ces nouveaux épisodes étaient bons. Il y a certains moments où l'on sent que l'énergie se perd mais la scène suivante permet de retrouver le moral d'acier que l'on pensait avoir abandonner. Je suis ravi d'avoir débuter cette série. Je me considère même chanceux de la découvrir au jour d'aujourd'hui.

Note : 7/10. En bref, des épisodes à la saveur plus légère mais qui gardent au fond d'eux le coeur fondant et électrique de The Office.

Commenter cet article