Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Office. Saison 6. Partie 4. BILAN

29 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

office.jpg

 

The Office // Saison 6. Episodes 16 à 18 (Partie 4).
BILAN


C'est avec grande émotion et un visionnage un peu partculié que j'ai vu ces épisodes. The Office est immense et ça je le dis et je redis mais ce que je dis rarement c'est qu'elle a un coeur, un vrai. Il est gros ce coeur et offre à la série des moments d'émotions comme le double épisode de la naissance du bébé de Jim et Pam. C'était vraiment adorable. Dans le premier épisode de cette petite salve, c'est le lieu de la grande rencontre des titans et par titans je parle bien sûr de Michael Scott et de la CEO de Sabre.

"The Manager and the Salesman" est un excellent épisode. J'ai adoré. L'humour était pertinent et bien trouvé et c'est un lot commun pour The Office d'ailleurs. Dans cet épisode, Kathy Bates était très en forme (notamment sa coupe de cheveux montante) mais aussi parce que de part sa visite à Scranton elle a pour envie de donner une seule place de manager. C'est pourquoi, Michael va laisser sa place à Jim à cause d'une histoire de primes pour les membres de la force des ventes de l'entreprise. C'était marrant et fun. Le fait que Michael soit sous les ordres de Jim était cependant un peu moins bien. Disons que Jim n'est pas fait pour être le patron. Michael a pris tellement d'ampleur à ce poste qu'il est devenu un vrai monument. Ca m'a vraiment fait bizarre de le voir délogé de son bureau.

 

Pendant ce temps, Dwight prépare avec Ryan la riposte afin de remettre Michael à sa place de manager. C'est encore une fois très sympathique puisque Dwight y va à fond. Son jeu est souvent exagéré mais c'est ce qui fait la candeur du personnage en lui même. Il est tellement dévoué à Michael qu'il serait presque prêt à se jeter sous une voiture pour lui sauver la vie. Ainsi, ce nouvel épisode était plaisant avec des bons moments. Je retiens surtout les face à face entre Steve Carell et Kathy Bates que j'attendais depuis un bon bout de temps maintenant. On verra ce que cela peut donner par la suite (je ne sais pas si elle va revenir mais je suppose).
vlcsnap-2011-05-29-18h21m24s102.pngL'épisode le plus intéressant c'est le double épisode "The Delivery". Pam va donc accoucher dans cet épisode. Dans la première partie, ils vont tenter de faire en sorte de retarder l'accouchement au plus tard possible puisqu'après minuit, ils auraient droit à un meilleur traitement à l'hôpital et notamment une nuit de plus. C'est marrant quand même car ils sont tellement mignons ces deux personnages à tenter de profiter du système pour avoir le meilleur confort possible pour le petit enfant. Il s'agit d'une fille oui qui a un joli petit nom d'ailleurs : Cecelia Marie Halpert. L'intérêt de cette première partie c'est vraiment Michael qui va jouer le jeu à fond et jusqu'au bout. J'adore ses moments complètement gaga. Ce personnage me fait planer car au fond, j'imagine que c'est un bon père malgré ses erreurs dans la vie de tous les jours.

Et justement, Michael qui fait des câlins à tout le monde, qui prend le bébé dans ses bras, tout ça était peut être aussi un moyen de montrer que Michael aimerait être dans la même situation, qu'il aimerait avoir un bébé depuis la fausse joie qu'il avait pu avoir avec Jan. La première partie, à défaut de jouer vraiment sur l'émotion de l'enfant va tenter d'être le plus drôle possible et c'est le cas, c'est même très réussi. J'ai trouvé ça subtile et tellement mignon à la fois. Un humour que la série sait gérer sans problème.

Le trajet à l'hôpital était un grand moment. Dwight était encore une fois le personnage que l'on attends pas du tout. Le gyrophare par exemple ou même les armes blanches dans sa voiture (épée, même une hâche), on se demande ce qu'il peut bien faire de ses journées des fois. Et bien dans ces deux épisodes il va tenter de refaire la cuisine de Jim et Pam. Quel désastre ! Dwight part d'une bonne intention mais là, j'avoue, c'était hilarant et raté (je parle de son idée de refaire la cuisine).
vlcsnap-2011-05-29-18h21m40s4.pngKevin offrait également une bonne petite partie de rigolade au début de l'épisode. Il prend maintenant le second petit déjeuner, le déjeuner, le seconde déjeuner et le premier dîner avec elle. C'était hilarant. Bref, une fois le bébé né, Pam a du mal à le nourrir au sein. Mis à part la scène où elle se trompe de bébé, j'ai trouvé l'ensemble très mignon en fait. La relation être Jim et Pam, tous les deux forment un couple idyllique au final. Cette alchimie est rarement trouvable ailleurs en série.

La trame de fond entre Dwight et Angela qui tente de s'entendre sur le fait d'avoir un bébé ensemble était bien vu. On retrouve l'esprit sarcastique de ces deux personnages quand ils sont ensembles. Michael tente pendant ce temps de former un nouveau couple : Kevin et Erin puisqu'il se dit comme le fondateur de la relation Jim & Pam. Il abuse quand même un peu beaucoup le Michael mais il est marrant. La jalousie d'Andy était aussi un bon moment.

Au final, alors que le premier est très centré sur l'entreprise et son organisation et que le tout est fait avec intérêt et humour, le second est plus dans l'émotion. Franchement, il y a des scènes tellement émouvantes avec Jim et Pam que j'ai pas pu retenir la boîte à larmichettes. Je me confesse. Oui, mais voilà, c'est comme si l'on voyait accoucher quelqu'un que l'on aime. C'est pareil ici. Toute cette mélancolie heureuse, j'adore ça. C'est tellement beau.

Note : 8.5/10. En bref, du bon et du très bon. The Office livre vraiment quelque chose d'unique en son genre.

Commenter cet article