Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Office. Saison 6. Partie 6. BILAN

17 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

Office-wallpaper3-800x600.jpg

 

The Office // Saison 6. Episodes 23 à 26. Partie 6.
SEASON FINALE / BILAN


Ces quatre nouveaux épisodes étaient plutôt sympathiques. Je dirais pas que je suis déçu, car j'ai passé un bon moment, mais le tout manquait de la fluidité des précédents. Reste quand même quelques pépites, notamment le season finale, avec l'excellente Kathy Bates qui est toujours aussi excellente en Jo, CEO de Sabre. L'arc autour de la relation entre Michael et Donna était pas mal, mais j'aurais aimé que ce soit plus palpitant. The Office est aussi savoureux qu'un gâteau au glaçage au citron (oui, je fais référence au gâteau de l'anniversaire de Meredith, mais Michael n'aime pas le citron). Bref, quatre épisodes pour voir que les scénaristes ne sont toujours pas à sec, en 6 ans de série, je pense sincèrement qu'ils ont une imagination débordante.

Dans "Body Language", Michael fait la connaissance de Donna, une cliente potentielle qu'il aimerait bien mettre dans son lit. Le jeu (notamment avec les photos, et le meilleur reste quand même celle où il se prend pour Kerouac sur sa montagne) prend une forme très proche d'une forme de harcèlement. C'est absolument barré et j'adore ça. L'épisode débutait d'ailleurs avec un Michael en forme, très en forme : il veut aller à Cancun l'été prochain, et c'est pourquoi il apprend l'espagnol mais ne sait pas dire grand chose. Oscar va lui apprendre le féminin et le masculin des mots en mettant des post-it avec des seins et des pénis dessus. Il va finalement réussir à la mettre dans son lit, ce sera l'objet de l'épisode suivant où Michael va penser qu'elle le trompe.
the-office-26.jpgLe truc que Michael ne comprends pas c'est que Dwight n'est jamais une personne de confiance. Il le charge de la suivre tel un privé. Le truc c'est que pour prouver qu'elle le trompe, Dwight va tenter de la séduire (son explication était hilarante, ce personnage ne manque jamais de phrases excellentes) mais également également déballer toute l'affaire. Bref, cet épisode était marrant grâce à cette partie. L'exploitation du trio Dwight/Michael/Donna était donc très judicieux. Michael apprend alors qu'elle est mariée et qu'il est donc son amant. Il va continuer à la voir dans l'épisode suivant. Michael est toujours un peu naïf des fois, mais tellement attachant. J'avais mal pour lui, il était tellement excité par Donna…

La petite guerre entre Darryl et Andy dans "The Cover-Up" était fun. J'aime bien Darryl, son exploitation (depuis sa promotion) est plus importante dans la série. Je ne sais pas trop si ne plus voir les entrepôts est une bonne idée mais au moins, on a un personnage mis en valeur alors qu'il ne servait pas à grand chose auparavant. L'intrigue des photocopieurs Sabre qui prennent feu était donc une bonne idée qui va trainer jusque dans le dernier épisode lorsque Jo va venir à Scranton pour savoir qui a informer la presse de ce problème (alors que Jo avait prévu de régler le problème sous le manteau en graissant la patte des clients).
The-Office--E2-80-93-6x25.jpgLe dénouement de cette histoire dans le final de la saison était dûment joué. Je trouve vraiment que la petite hypocrisie au travail, le fait que Pam soit la responsable (je m'y attendais pas du tout, car personnellement au début j'ai vu Andy, puis Michael dont la petite vidéo sur internet est absolument marrante, enfin, surtout le final de l'épisode "The Chump"). Ce dernier épisode de la saison va également mettre en avant la relation être Jo et Michael, sur un niveau plus émotionnel et touchant (Michael avait pourtant peur). L'évolution ne manque pas et c'est ce que j'aime avec The Office, elle fait évoluer ses personnages, ne les laissent pas au même niveau. On va également revenir sur Andy et Erin en fin d'épisode (il lui ment encore).

Reste alors Dwight et Angela qui continuent leur contrat. Mouais, ça reste encore très moyen de ce côté là. Bref, au final, cette salve d'épisodes était bonne dans son ensemble mais ce qui manquait c'était toutes les petites phrases pimentées des autres personnages comme Kevin ou encore Meredith (dont la voiture reste mémorable un peu). Au final, avec un bon moment passé en la compagnie de ces personnages que j'adore et serre dans mes bras, je reste heureux.

Note : 7/10. En bref, un arc final divertissant. J'aurais pas été contre plus de décontenance.

Commenter cet article

superfro 24/10/2011 14:55



salut,


Une bonne critique, pour une bonne série...


J'ai trouvé la saison 6 plutot cool, sauf que la prochaine risque de nous faire drole, sachant que c'est la derrniére avec Steve Carell...


Mais apparement, il y aurais des stars en pagaille, Ricky Gervais, Jim Carrey, Will Ferrell, James Spader...


Vivement la diffusion fr !!