Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Office. Saison 7. Partie 3. BILAN

28 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

the_office_7.jpg

 

The Office // Saison 7. Episodes 9 à 12 (Partie 3).
BILAN


Bon, il faut que je reprenne mon souffle perdu durant le double épisode "Classy Christmas" qui m'a tellement ému que je sais même plus quoi penser. Oui, le retour d'Holly était sincèrement une idée de malade, et surtout une idée qui aura permis de se retrouver face aux sentiments des deux personnages, à leur connection et aux moments hyper drôles du retour de la jeune femme. J'adore cette liaison qu'ils ont tous les deux, c'est mystique et totalement bien orchestré. Et la série a su donner avec Noël, une dimension bien plus touchante. Je savais qu'elle revenait dans la saison, je n'ai pas pu échapper au spoiler de son arrivée, m'intéressant aux news casting, mais c'était vraiment savoureux. J'ai été tellement touché par la scène où Holly est déçue de Michael qui a sali son Woody de Toy Story, un des symboles de sa nouvelle relation et donc jalousie de Michael.
vlcsnap-2011-08-28-16h52m02s71.pngMais ce Noel est également magique car il permet à Jim et Pam d'avoir un moment, et ce genre de moments que j'adore dans la série. C'était tellement beau le moment où ils s'offrent leurs cadeaux. Des symboles de chacun et de leur relation. En tout cas, j'adore. Mais ce double épisode c'est également le moyen de nous faire rire (ou peur). En tout cas, merci Dwight, je ne regarderais plus jamais les les bonhommes de neige de la même façon. Oui, toute cette partie de "peur" était bien gérée et surtout, l'ambiance se suit au fur et à mesure de l'épisode. Bref, sinon, dans les épisodes précédents, on retrouve des dialogues savoureux et excellents. Les scénaristes de la série ne sont jamais épuisés. C'est ce qui donne une série comme The Office, fabuleuse à plein temps et c'est encore rare de trouver ça à la télévision de nos jours.

Notamment l'épisode 9 avec le Hay World créé par Dwight. Car ce dernier est quand même une machine à inventer des trucs complètement cinglés. Et ici pour se faire de l'argent, il va inventer un monde avec de la paille où l'on peut jouer, manger des pommes d'amour, faire un labyrinthe de paille, un tour sur des bottes de paille, … Inventif oui. Je pense que c'est le personnage qui ne manque jamais d'inspiration pour faire fleurir l'imagination. Dans l'épisode suivant il va jouer avec ses pieds. Autant dire que cela parait encore totalement vain à être réaliste, mais les scénaristes s'appuie sur un personnage qui n'a pas froid au jeu de perdre toute descences. Par ailleurs, Michael n'est pas en reste. En effet, son business avec Ryan dans l'épisode 9 et Whulph ! était bien fun. Bon, ça reste bien développé sur l'épisode avec la gestion d'une nouvelle idée, de la mise d'argent, et surtout du même de Ryan qui s'en fou de Michael. Bref, des bons moments.
vlcsnap-2011-08-28-16h00m16s243.png

Bonjour je suis un Mac, Bonjour je suis un PC

Au final, ces quatre épisodes livrent du bon, petit clin d'oeil pour la présence de Jack Coleman dans l'épisode 9 qui même si il ne sert pas à grand chose, The Office prouve qu'elle n'est pas forcément là pour faire des guests des personnages à part entière dans la série, mais qu'elle peut aussi les transformer en clin d'oeil. Il y aussi du moins bon, notamment dans l'épisode 10, que j'ai trouvé assez faible par rapport aux autres, et surtout par rapport à l'épisode de Noël. Disons que le coup de "sauver le bâtiment" aurait pu être bien mieux fichue. Ainsi, The Office reste cette série livrant des perles de bonnes phrases, de bons dialogues, des intrigues qui peuvent être à la fois incongrues et émouvantes. Parfaite sitcom qui même si elle a perdue des plumes au fil des années reste malgré tout fidèle à elle même.

Note : 8/10. En beef, The Office livre dans cette salve un double épisode de Noël magique et fabuleux. Les deux autres épisodes réservent leurs surprises avec quelques bons clin d'oeil et dialogues.

Commenter cet article