Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Office. Saison 8. Episode 18. Last Day in Florida

9 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-09-07h35m44s36

 

The Office // Saison 8. Episode 18. Last Day in Florida.


Et voilà, on peut maintenant dire au revoir à la Floride mais ce fût une excellente idée puisque The Office a repris un sens avec ce petit voyage. Cela a permis à la série de retrouver une certaine cohérence et un équilibre entre drama et humour. Car depuis quelques temps la série avait vraiment perdue de son énergie, évidemment depuis le départ de Michael mais surtout cette saison en fait. Mais la série a retrouvée à mes yeux toute sa splendeur grâce aux personnages et surtout Dwight qui a fait un sans faute cette année pour le moment. Ce qui est agréable à voir car Andy, le nouveau boss est à mon sens tout ce qu'il y a de plus décevant. Du coup nous sommes toujours en Floride et comme l'indique l'épisode c'est le dernier jour, Robert California revient pour faire une petite apparition, pas totalement nécessaire mais ce fût un atout intéressant de l'épisode malgré tout. Car malgré le fait que je trouve James Spader complètement inutile dans The Office, il a apporté un des meilleurs épisodes de la saison mais aussi quelques bonnes petites phrases avec l'art de dire des conneries sérieusement.

Du coup, Robert California revient dans la série afin de dire à Jim qu'il a prévu de tuer dans l'oeuf le projet de magasins Sabre car pour lui, cela ne sert strictement à rien étant donné que les gens achètent en ligne bien plus qu'en magasin. Il va également arrêté Dwight afin que le projet n'aille pas plus loin. J'ai adoré la petite partie sur le cours de golf. C'était très marrant et le ton de Robert est bon. On voit qu'il comprend que Jim est l'une des rares personnes encore normale dans son entreprise, et c'est là qu'il va faire une petite remarque très drôle sur Dwight. Afin que tout aille pour le mieux, Jim va alors être chargé de retenir Dwight d'aller au meeting afin que le projet n'aille pas plus loin et on le comprend vu la catastrophe que ce magasin fût dans l'épisode présent (mais pour nous, ce fût un grand moment de plaisir). Packer va alors se retrouver à la place de Dwight, comme il voulait depuis le début et Robert va alors le virer lui. C'était marrant ce retournement de situation car de toute façon, Dwight ne pouvait pas quitter les bureaux de Scranton. Ce personnage est tellement utile.
vlcsnap-2012-03-09-07h36m17s107C'est notamment le cas avec le cold open où Dwight avait laissé une malle au trésor sur son bureau et personne ne doit y toucher avant son retour. Ils vont découvrir qu'il y avait une fléchette (que Dwight va marquer empoisonnée quand même, il est cinglé mais j'adore) et une photo d'eux tous. Cette intro permet surtout de revoir un peu Creed et ce personnage manquait à la série. J'adore ses petites interventions. De même que celles de Kevin qui étaient une nouvelle fois excellentes. Notamment le moment où il va embrasser à pleine bouche Meredith. Cette scène m'a littéralement fait pouffé de rire, et j'ai du coup pris un fou rire. Donc à Scranton, Darryl et Toby vont venir des cookies (vous savez les cookies que l'on vend chez les scouts) pour leurs filles afin qu'elles soient gratifiées de belles petites ventes. Kevin est toujours le plus gros acheteur de cookie (qui pouvait en douter ?) et du coup, c'est la guerre pour savoir à qui il va acheter les cookies.

Au final, ce nouvel épisode de The Office était très bon avec quelques bonnes idées ici où là. Mais ce que j'adore tout particulièrement dans The Office c'est son sens aigu pour la critique facile, tout en restant hyper intelligent. Robert California par exemple, qui arrive à nous faire rire sans forcément dire des blagues. Mais ce qui permet aussi d'être excellent dans une sitcom c'est parfois de dire des choses tout simplement normales avec un ton différent et hop, le petit passage humoristique est dans la poche. J'adore The Office, et je remercie encore la personne qui m'a fait découvrir cette série il y a de ça un peu plus d'un an maintenant. Une de mes plus belles découvertes de sériephile en terme de comédies.

Note : 8/10. En bref, j'ai adoré cet épisode, très fun et sympathique, mais aussi très drôle à la fois et cette fois, des deux côtés des intrigues.

Commenter cet article