Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Office. Saison 8. Episode 3. Lotto.

7 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-08-00h22m41s20.png

 

The Office // Saison 8. Episode 3. Lotto.


Je crois que je suis toujours victime du syndrome post-traumatique du départ de Michael Scott. Je n'arrive pas à me faire à cette idée. Après un season premiere de bon acabit, le second épisode était sympathique sans être non plus transcendant puisque la cohésion d'équipe faisait tout le travail, mais ici c'était un peu moins bon. Plus ou avance dans la saison, moins c'est drôle. Et c'est le problème car j'ai pris des crises de fou rire devant cette série, et ne plus en prendre, je me sens alors violé. Par ailleurs, j'aimerais revenir sur Kevin qui depuis le début de la saison semble être celui qui a le plus grand pouvoir humoristique. En effet, encore une fois j'ai beaucoup ri dans cet épisode grâce à lui. Toutes ses références, ses phrases, sans parler de sa désinvolture face à un travail qui ne lui plaît c'était grandiose. Dommage que tous les personnages ne suivent pas son exemple, tout comme l'intrigue même de cet épisode, qui avait une partie sympa, et l'autre vraiment moyenne.

Les manutentionnaires de l'entrepôt de Dunder Mifflin Scranton ont tous gagnés au loto et ont décidés de quitter leur travail, et tout le monde dans les bureaux rêve de ce qu'il pourrait bien faire avec tant d'argent. Les différents rêves sont plutôt sympathiques, et le plus mignon reste celui de Jim et Pam, mais j'ai bien aimé ceux de Meredith, Angela et la petite phrase de Creed à la fin sur la loterie. Voilà ce à quoi est réduite The Office (oui, je fais mon petit méchant car Michael Scott est parti et que semble t-il les producteurs n'ont pas fait grand chose pour le retenir jusqu'au bout), à des petites phrases drôles ici ou là, qui ne viennent même pas de Andy, le nouveau boss et qui est sensé être la pierre angulaire de l'humour dans la série. Enfin, on est habitué avec Michael Scott à ce que ce soit le cas alors forcément… Cette fois il est confronté au défaitisme de Darryl qui en a marre de travailler dans les bureaux, et qui sent que à cause de sa promotion il ne peut pas lui aussi profiter de ce gain à la loterie.
vlcsnap-2011-10-08-00h16m21s63.pngLa motivation des salariés, ça connaît Andy (ou pas). En tout cas, les quelques scènes de face à face entre les personnages sont plutôt sympathiques, mais par leur côté presque touchant, plus que par l'humour qui pourrait découler. Le vrai moment de l'épisode c'est toute la partie entre Jim, Erin, Dwight et Kevin qui tentent coûte que coûte de faire partir une livraison pour un gros client de Phyllis. Cela donne quelques petits trucs cocasses comme avec le trans-palettes, ou encore le fameux petit jeu débile qu'ils vont inventés afin de mettre les ramettes de papier dans le camion. Au final, cet épisode manquait de toute l'effervescence que je connais à la série. Kevin est devenu l'atout comique, Andy presque un médiateur entre les personnages (ce qui est réducteur je sais, mais il a perdu sa fibre comique dans cet épisode) et le reste du cast tente de subsister avec quelques moments drôles. J'oubliais le pré-générique, plutôt drôle pour le coup.

Note : 6.5/10. En bref, la série est devenue vraiment moins drôle sans Michael Scott, mais pas moins intéressante non plus.

Commenter cet article