Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Office. Saison 9. Episode 21.

3 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-05-03-16h05m29s41.png

 

The Office // Saison 9. Episode 21. Livin' the Dream.


Il y avait dans cet épisode un certain sentiment de nostalgie qui m'a beaucoup touché. Je sais que The Office a fait son temps et qu'il faut lui dire au revoir (surtout que la qualité de la série n'est plus du tout la même) mais paradoxalement, je n'ai pas envie de voir la fin. Je n'ai pas envie que cette petite histoire de bureau s'arrête. Andy m'a rappelé dans cet épisode combien le personnage était bon à l'époque de Michael Scott. Le moment où il prend la guitare afin de nous changer une petite chanson était particulièrement touchant. Dans ce nouvel épisode, Andy décide qu'il est temps pour lui de suivre sa carrière de ... tout. Il veut être célèbre. Peu importe si c'est pour la chanson, le jeu d'acteur ou quelque chose d'autre. Il veut son quart d'heure de gloire mais au fond, comme tous les employés de Dunder Mifflin, il aura son quart d'heure grâce au documentaire qui sera diffusé sur PBS. Je crois que c'est l'une des rares fois de la saison où un épisode d'une heure n'était pas une mauvaise idée. Les personnages sont à leur place et les choses sont intéressantes à développer.

Nobody is going to hire you ever. You’re too character-y to be a lead, and you’re not fat enough to be a great character actor.” Car l'on arrive au but et que chacun commence à conclure son chapitre dans cette petite histoire. Andy avait besoin de quitter Dunder Mifflin (et il va prendre de court son patron qui avait déjà prévu de le virer). L'éxécution de l'histoire était réellement touchante et bien fichue. Je me demande cependant comment cela va évoluer dans les prochains épisodes et surtout s'il va parvenir à réellement suivre son rêve. J'ai beaucoup d'envies vis à vis de The Office, et cet épisode m'a enjoué. Il m'a réjouit car il m'a permis de retrouver en partie quelque chose que la série m'avait volé. Andy est un personnage qui, si l'on gratte un peu, est intéressante mais à la place de manager il n'a jamais réellement brillé ou alors à de rares occasions. J'aurais cependant aimé rire plus. Pourquoi ? Tout simplement parce que The Office a été, par le passé, une comédie qui pouvait me faire rire encore et encore, sans jamais m'arrêter. Du coup, je trouve décevant qu'ils n'aient pas choisi de faire évoluer et de nous offrir de scènes mémorables. Mais The Office préfère l'émotion.
vlcsnap-2013-05-03-16h07m19s106.pngC'est un terrain miné mais justement, ici c'est réussi. C'est un peu la même chose qu'avec la relation entre Jim et Pam. Cette dernière va se rendre compte à la fin de l'épisode que Jim renonce à son rêve pour elle. Pour elle quoi. Elle va certainement tout faire pour qu'il puisse réaliser son rêve et qu'ils puissent alors tenter une nouvelle vie ailleurs, et de nouvelles expériences. Jim et Pam forment un couple qui a toujours été si solide à mes yeux que les doutes que cette saison a placé sur leur relation était presques les choses les plus horribles que la série ait pu faire au téléspectateur. C'était cruel mais au fond, intelligent car ils n'avaient jamais été remis en question tous les deux. La scène finale de l'épisode précédent m'avait beaucoup touché et j'avais envie de voir cela de nouveau dans cet épisode. Bien qu'il n'y ait pas de scène Jim/Pam tout aussi touchante, cela joue surtout avec le sentiment que Jim ne veut pas perdre sa femme et qu'il est prêt à tout pour la garder. Si ça c en'est pas une belle preuve d'amour. Je serais Pam je dirais à Jim : On parle quand tu veux.

Angela m'a aussi ému. Si elle n'aimait pas son gouverneur, elle aime toujours Dwight. Je me demande si The Office va oser les mettre ensemble pour de bon. Ce serait bonne idée afin de conclure le chapitre de ces deux personnages. Car pendant ce temps, Dwight va avoir la place qur'il a toujours voulu (après avoir dit que finalement ce n'était plus son rêve). La réaction de Dwight était un sans faute et tout cela prouve à merveille que The Office n'a pas perdu le Dwight que l'on a toujours connu. C'est toujours aussi bien que de voir que ce personnage est aussi passionnant. En tout cas, humoristiquement parlant. C'est simple certes, mais efficace. Alors que demander de plus finalement. Finalement, ce nouvel épisode de The Office était réussi. A mes yeux en tout cas. Je n'en demandais pas plus si ce n'est de passer un agréable moment avec tout ces personnages. Un épisode qui aurait pu être plus drôle, plus The Office quoi. Mais cela reste de la bonne nostalgie.

Note : 6.5/10. En bref, nostalgie quand tu nous tiens. Comme un nouveau départ (encore un).

Commenter cet article