Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Originals. Saison 1. Episode 14. Long Way Back from Hell.

28 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Originals

vlcsnap-2014-02-27-00h28m25s5.jpg

 

The Originals // Saison 1. Episode 14. Long Way Back From Hell.


Les épisodes flashbacks. C’est tout de même quelque chose de spécial. Je n’ai jamais été un grand fan de ces épisodes dans The Vampire Diaries même si je dois reconnaître que la bonne moitié de ces épisodes sont réussis. J’ai déjà pu trouver mon compte dans certains épisodes de ce genre là mais disons que je n’adhère pas totalement. Disons que l’utilisation du flashback peut être une bonne idée au milieu d’un épisode afin de révéler une ou deux choses sur un personnage, une intrigue ou une relation. Mais dédier un épisode entier à du flashback cela peut être problématique par moment. Notamment car le téléspectateur que je suis n’est pas un très grand fan des épisodes qui ne cherchent pas forcément à nous faire évoluer l’intrigue de la saison. Pourtant, « Long Way Back from Hell », bien qui ne m’ait pas totalement convaincu, reste un épisode sympathique en son genre. Tout cela on le doit bien entendu aux révélations qui sont faites et qui entretient ainsi le suspense. La grande révélation de l’épisode est que Marcel et Rebekah avaient conspiré ensemble en 1919 afin de faire venir Mikael à la Nouvelle Orléans pour se débarrasser de Klaus. Bien que cela ne soit pas une très grande révélation pour le téléspectateur (que l’on avait déjà pu voir précédemment), c’est une révélation pour Klaus.

Je me demande bien ce que cela va avoir pour conséquences car la série va à mon humble avis construire quelque chose d’intéressant autour de cette histoire. Rebekah et Marcel ne vont pas sortir vainqueur pendant que l’on pourrait peut-être assister à une association entre Klaus et Elijah. Le seul problème que j’ai eu avec cet épisode finalement c’est plutôt la manière dont celui-ci est construit. En effet, durant tout l’épisode on passe notre temps avec Genevieve qui nous explique comment Rebekah et Marcel ont réussi leur coup. Et surtout, les raisons de cette histoire. The Originals ne parvient donc qu’à réellement piquer l’intérêt du téléspectateur que dans la seconde partie de l’épisode. La première sert de mise en place assez plan-plan et peu passionnante. En tout cas, c’est comme ça que je l’ai ressenti. Genevieve a beau être une narratrice intéressante, le tout n’est malheureusement pas suffisamment constant. L’épisode veut nous faire une révélation (enfin, à Klaus) mais du tout, malgré le fait que cela soit une bonne idée, le téléspectateur est un peu en reste. Disons que je m’attendais à ce que nous aussi on ait notre révélation tant attendue.
vlcsnap-2014-02-27-00h16m42s138.jpgMais de toute façon, on ne peut pas trop en vouloir à The Originals de faire quelque chose de la sorte. L’épisode fonctionne plutôt bien et l’on ne peut pas dire que l’on s’ennuie tout le long mais encore une fois le procédé des épisodes flashbacks fait des siennes. Le fait que Genevieve soit aussi présente dans cet épisode fonctionne plutôt bien et donne même envie d’en voir un peu plus mais il ne faut pas non plus que The Originals tombe dans le piège. Car le piège est de trop exploiter un personnage sur le moment et ensuite plus ou moins s’en débarrasser comme si de rien n’était. Je connais déjà la technique, on l’a déjà vu dans The Vampire Diaries. Mais je veux aussi du twist plus surprenant tant celui-ci n’était pas une vraie révélation comme il se doit. Le fait que je puisse dire que je n’ai pas aimé cet épisode n’est pas totalement vraie étant donné que j’en ai tout de même apprécié une bonne partie. Enfin, j’ai bien aimé l’idée que l’on introduise une certaine Laveau dans la série. Marie Laveau est connue pour ses pratiques vaudou et la saison 3 de American Horror Story l’avait même représentée sous les traits d’Angela Bassett.

Note : 5/10. En bref, un peu décevant.

Commenter cet article