Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Originals. Saison 1. Episodes 20 et 21.

8 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Originals

vlcsnap-2014-05-07-22h26m06s211.jpg

 

The Originals // Saison 1. Episodes 20 et 21. A Closer Walk With Thee / The Battle Of New Orleans.


Après quelques épisodes où je me suis demandé pas mal de questions, The Originals revient à ce qu’elle sait faire de mieux et ce n’est pas plus mal. Je dois avouer que j’avais peur. Les quelques épisodes précédents qui semblaient faire stagner l’univers de The Originals ne m’avaient pas rendu confiant quant à la suite de l’histoire. Je suis donc maintenant bien plus rassuré même si cela ne veut pas pour autant dire que ces deux épisodes étaient aussi bons que certains épisodes précédents de The Originals. Ce qui fonctionne avant tout c’est « The Battle of New Orleans » qui prépare à merveille le dernier épisode de la saison. Il fallait s’y attendre à ce combat. « A Closer Walk With Thee » était un épisode plus touchant, notamment car il implique une histoire d’enterrement. Peu importe, de toute façon le plus important c’est que ces deux épisodes étaient fluides et c’est tout ce que je demandais de la part de la série. Cet épisode démontre pas mal de très bonnes choses et notamment ce que la série a de mieux à offrir. De toute façon, quand la série se concentre sur des affaires d’adultes et pas sur des crétineries adolescentes (comme cela a pu être le cas il y a quelques épisodes de ça pour The Vampire Diaries également) alors tout d’un coup c’est un vrai plaisir de suivre la série.

L’un des atouts de ces deux épisodes c’est bien évidemment Mikael, le patriarche des Originaux et qui est en train de devenir l’un des héros de The Originals sans même que l’on ne s’en rende compte. Le personnage incarné par Sebastian Roché est mort bien trop tôt dans la série mère alors forcément, quand on nous tente avec le fait qu’il va certainement revenir, je ne peux que dire oui. Les flashbacks servent donc le récit mais aussi son grand retour sur le devant de la scène. Tout ce que ce personnage cherche à mettre en place fonctionne. On avait pu apprendre pas mal de choses grâce à lui plus tôt cette saison grâce à de très bons flashbacks et c’est donc encore le cas cette semaine. Mais ce qu’il y a d’aussi assez intéressant c’est cette notion de Purgatoire qui a déjà été induite dans The Vampire Diaries avec Bonnie. Mikael peut donc influence le présent ce qui va forcément désorienter Klaus et Elijah vis-à-vis d’Hayley. Cette dernière ne manque pas de bonnes surprises durant ces deux épisodes. Et puis il va convaincre également Davina de le faire revenir à la vie. Le dernier épisode de la saison risque donc d’être particulièrement jouissif à mon goût.
vlcsnap-2014-05-07-22h16m52s47.jpgMikael est un méchant efficace car dans ce petit conflit familial il y a le mot famille. C’est important dans une série qui s’appelle The Originals de faire revenir le sens de la famille. D’un point de vue des sorcières, je ne sais pas trop quoi en attendre. Tout ce qui se passe autour d’elles ne fonctionne pas aussi bien que du reste des membres du casting. Le conflit perdure également entre Elijah et Klaus. D’ailleurs, ces deux là sont tout simplement parfaits quand il s’agit de s’en donner à coeur joie dans les dialogues (« Far better than your process of grief, Niklaus. Denial, rage, and hoarding coffins in basements »). Pour ce qui est de Cami et Francesca, encore une fois je ne suis pas convaincu de l’utilité de Cami. Certes il y a quelque chose qui fonctionne dans l’idée mais ce n’est pas suffisant à mon humble avis. La série pourrait faire beaucoup plus tout simplement. C’est sans compter sur Hayley. Maintenant qu’il n’y a plus Rebekah, cette dernière est en train de prendre une place beaucoup plus importante dans la série. Elle est aussi complètement piégé par cet enfant et les précautions de Klaus.

De son côté, Marcel prépare son coup de façon assez simple ce qui permet de ne pas laisser trop de place à l’ennui et c’est déjà une très bonne chose. Mais le plus important c’est de toute façon « The Battle of New Orleans » ou plutôt l’introduction du dernier épisode de la saison. Cet épisode cherche plus ou moins à éliminer ce qu’il reste de la gentillesse de Klaus afin de transformer ce dernier en boule d’énergie incontrôlable. Marcel a des ressources (kidnappant Jackson, Oliver et tout ce dont il avait besoin pour faire les bagues de pleine lune) et Klaus redevient celui qu’il était. Surtout quand il s’agit de faire face à son frère. C’est le genre de choses que je trouve particulièrement réussies dans cette série mine de rien. La série commence alors à s’agiter et l’épisode s’active autour de ses intrigues et de ses personnages. Tout d’un coup le téléspectateur est pris en otage au milieu de tout ce que The Originals tente de nous raconter. Cela pourrait apparaître comme un trop plein de choses et pourtant j’ai trouvé ça globalement assez efficace en son genre. Je ne m’y attendais du tout, notamment car ces derniers temps la série fonctionnait plutôt au ralenti.
vlcsnap-2014-05-07-22h27m14s114.jpgIl n’y a donc pas de rédemption qui se prépare mais de la violence et des vengeances. Les flashbacks en 1919 fonctionnent eux aussi et nous permettre d’en savoir un peu plus sur le compte de Marcel. En effet, il n’y a pas que Marcel, les Originaux il y a aussi la Human Faction menée par Francesca. Là aussi c’est un concept assez intéressant que The Originals tente de développer. L’épisode gagne en surprises et en intérêt par la même occasion. La série n’oublie pas non plus tout ce qui pourrait être un peu plus romancé (notamment la relation entre Klaus et Hayley) afin de replonger directement après dans quelque chose de plus violent et sombre. Car le but de The Originals n’est pas de rester une série adolescente. On sent qu’il y a une vraie envie de développer une mythologie qui s’éloigne des romances en forme de triangle (car c’est quelque chose dont souffre énormément la série mère et que je n’ai pas envie de voir renaître ici, ce serait tout de même bête de gâcher le potentiel de la série). J’ai donc hâte de voir le dernier épisode de la saison qui promet de très belles choses, à lui de ne pas me décevoir.

Note : 7/10 et 7.5/10. En bref, la série reprend peu à peu des couleurs.

Commenter cet article

Camille 19/05/2014 18:33


A quand la critique du season finale ? C'était un épisode magnifique et j'aimerais beaucoup savoir ce que vous en pensez. Ceci dit, vous mettez toujours beaucoup de temps à poster votre critique
sur les épisodes de The Originals.

Pascal 08/05/2014 18:29


Tu oublies surtout que la Human Faction n'existe plus puisque Francesca et ses frères sont en fait des loups garous...