Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Paul Reiser Show. Saison 1. Pilot.

15 Avril 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-04-15-21h10m31s80.png

 

The Paul Reiser Show // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Je ressors la tête grosse comme un melon. Oui, j'ai pris le melon, mes chevilles sont aussi grosse qu'un building et Paul Reiser c'est le gars qui a tout compris. Il faut être débile pour pas comprendre que dans la vie il faut faire tout ce qu'on te propose, même les pires choses et c'est d'autant plus mauvais quand on te demande de les écrire. C'est un vrai massacre, pire qu'avec une tronçonneuse, ce pilot montre le talent très limité de l'acteur d'une part pour faire rire mais aussi pour écrire des bonnes répliques. Il déclarait au début de la semaine ne pas avoir voulu revenir à la télévision, qu'il aimait bien son boulot de producteur et scénariste. Je le rassure ! Nous aussi.

 

Une série inspirée de la propre vie de famille de Paul Reiser. Depuis la fin de son show, Paul savoure une vie paisible auprès de son épouse bien-aimée et de leurs enfants. Aujourd'hui, l'ex-star du petit écran décide qu'il est temps d'entreprendre quelque chose de nouveau. Mais quoi donc ? Il n'en a encore aucune idée... Chance (ou malchance), ses nouveaux amis - les époux des amies de sa femme, des pères de famille comme lui - sont prêt à l'aider à trouver un concept révolutionnaire. Des liens très forts naissent entre eux, ainsi qu'une pitoyable équipe de basket.vlcsnap-2011-04-15-21h11m21s75.png

J'avais adoré Dingue de Toi dans les années 90, j'étais encore très jeune et je rigolais bien. Mais quelle idée a t-il eu de voir faire son Curb Your Enthusiasm et au lieu de faire une bonne série, on a droit à une sitcom sans intérêt et surtout hyper prétentieuse qui présente l'acteur dans son propre rôle, comme s'il était le centre du monde. La scène avec Larry David était d'ailleurs pas terrible. J'aime bien cet acteur mais là les dialogues étaient pompeux et ridicule (le coup du je dis 1, 2, 3 c'était aussi intéressant que des gamins de maternelle faisant des coloriages)

Tout ce qui se passe avec le pilot du jeu était une resucée de ce qui se fait déjà dans le genre. Les blagues sont usées (le coup du buzzeur) et déjà vu. Je dirais même clichée. Si seulement il y avait une once d'intérêt c'est peut être dans les coulisses de la vie d'un acteur mais que se passe t-il ? Rien du tout. Mis à part la scène avec l'histoire de la colle sur la voiture (Paul n'étant même pas impliqué dans cette scène), le reste est aussi gras qu'un baraquement de Mcdo. Au final, une sitcom arrosée aux pesticides de l'arrogance ça donne ça. Ceux qui pense que toucher les nuages c'est faisable, lancez vous à corps perdu dans ce déchet monstre.

Note : 1/10. En bref, mauvais. Pour la forme.

Commenter cet article