Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Poison Tree. Mini-series. BILAN (UK).

27 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-12-27-08h46m17s46.png

 

The Poison Tree // Mini-series. 2 épisodes.
BILAN


Adapté du roman d'Erin Kelly, The Poison Tree est une mini série assez décevante. Le problème de cette série c'est de ne rien apporter de nouveau au genre que l'on n'ai pas déjà vu. Cette année fût riche en mini séries de ce genre et je pense qu'il aurait fallu que The Poison Tree choisisse un angle d'attaque plus précis et moins lisse. Je n'ai pas été convaincu par les deux épisodes malgré quelques petits moments sympathiques. Dès que The Poison Tree débute, tout ce que j'attendais c'était un moment où l'on allait me donner envie de rester jusqu'au bout. Je ne l'ai pas trouvé et ce même si j'ai malgré tout été au bout des choses car deux épisodes ce n'est pas non plus ce qu'il y a de plus long. La mini série revient donc sur le passé, en 1999, et comment tout s'est passé menant par la même occasion à l'histoire qui se déroule dans le présent. Très souvent ennuyeux, ces deux épisodes ne parviennent jamais à surprendre et à offrir quelque chose de réellement intéressant. Aussi bien du côté des flashbacks que du reste de la mini série.

Karen Clarke attend la sortie de prison de Rex, son compagnon depuis maintenant 12 ans. Enfin libéré, ils décident de repartir à zéro afin de mener une vie de famille normale avec leur fille de 11 ans dans une maison au bord de la mer. Mais le bonheur est éphémère. Karen commence à recevoir des appels et des messages anonymes. Elle sent que sa famille est épiée et que malgré ses efforts pour garder leur passé secret, quelqu'un connaît la vérité à propos de ce qu'elle et Rex ont fait...
vlcsnap-2012-12-27-08h45m28s71.pngvlcsnap-2012-12-27-08h46m20s73.pngDès que commence le côté plus thriller-esque de The Poison Tree, alors cela devient déjà un peu plus palpitant et intéressant sauf que l'on sent qu'il n'y a rien de bien nouveau sous le soleil. Rapidement Karen devient un personnage filiforme et beaucoup trop lisse. Je n'ai pas réussi à être touché par la prestation de MyAnne Buring (vu récemment dans le rôle de Tanya dans Twilight ou d'Edna dans Downton Abbey). L'actrice n'est pas mauvaise mais elle n'a rien de surprenant. Elle se contente de faire son travail d'actrice sans donner de sa personne et les thrillers psychologiques se doivent de faire ce genre de choses. Rapidement les choses commencent à devenir confuses dans The Poison Tree alors que les flashbacks se confondent de plus en plus avec le reste. On ne sait jamais où l'on est réellement (même si après deux secondes de réfléxion on s'en rend compte) et rapidement j'ai commencé à me demander si The Poison Tree allait nous mener quelque part un jour. Le fait que la mini série attente la fin du premier épisode pour nous balancer un élément de suspense et ensuite la seconde partie de l'épisode deux pour le poursuivre, je trouve ça beaucoup trop léger.

On peut aussi parler de Matthew Goode (Watchmen, Match Point) dans le rôle de Rex. L'alchimie avec sa femme dans la série n'est pas aussi palpable qu'elle aurait certainement dû l'être. Je n'ai pas ressenti ce que j'aurais du ressentir, c'est à dire de la compassion pour l'enfer qu'ils ont vécus tout cela à cause d'un évènement survenu en 1999. Surtout que Rex est le seul innocent dans l'affaire et les deux filles qui l'entoure (sa soeur et sa femme) sont les seules responsables de ce qu'il se passe. Heureusement que le rôle de Biba était incarné par Ophelia Lovibond (Sex Friends, Titanic Blood and Steel), ce qui m'a permis de rire un bon coup devant le côté particulièrement douteux de sa prestation. De plus, ne parvenant jamais à offrir une conclusion à The Poison Tree, l'histoire n'a finalement plus aucun intérêt. The Poison Tree ne parvient donc jamais à soulever un dixième de ce que la mini série devrait soulever. Maintenant, j'espère que les prochaines productions du genre de chez ITV 1 seront un peu plus travaillées et moins bâclées que celle ci. Car au fond je suppose qu'ils ont le potentiel de faire des trucs bien moins lourdesques.

Note : 3/10. En bref, une mini série ennuyeuse et mal fignolée.

Commenter cet article