Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Red Road. Saison 1. Episodes 4 et 5.

4 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-03-19h09m43s109.jpg

 

The Red Road // Saison 1. Episodes 4 et 5. The Bad Weapons / The Great Snake Battle.


Nous voici presque arrivés au bout de la première saison de The Red Road et je dois avouer que malgré quelques bonnes idées, le tout est assez décevant. Le problème c’est que l’univers particulièrement riche de la série n’est pas toujours très bien exploité. Du coup, on se retrouve avec des personnages qui manquent cruellement de caractère. Le traitement aurait donc pu être un peu moins polissé avec plus de prise de risques. Car au final, cela ressemble à pas mal de séries policières que l’on a déjà pu voir ailleurs et cela a un côté True Detective qui ne peut pas empêcher la comparaison (et celle-ci fait très mal). Tout commence donc avec « The Bad Weapons ». Pour une entrée en matière dans la seconde partie de la saison, on pouvait tout de même attendre beaucoup plus de la série. Le plus intéressant dans The Red Road reste de toute façon les interactions entre Harold Jensen, notre flic de choc et Phillp Kopus, le vilain de l’histoire. Enfin, cette relation est assez étrange dans le sens où l’on n’arrive pas toujours à cerner les tenants et les aboutissants. La série veut aller dans tellement de sens que du coup je ne peux pas m’empêcher de me demander si le tout ne va peut-être pas assez loin.

Disons que Harold est quelqu’un qui veut avant tout protéger sa famille et pour le faire il va tout simplement aider Kopus et ses amis à ne pas se faire incriminer. C’est terrible mais c’est quelque chose que l’on doit pouvoir voir dans pas mal de séries de toute façon. Au fond, Phillip est loin d’être celui qui a quelque chose à perdre dans cette affaire alors que Harold a tout à perdre. Que cela soit son boulot, sa femme, sa famille. Les Jensen sont donc mal en point mais l’on ne peut pas dire que The Red Road parvienne à réellement mettre tout ça en abîme et c’est vraiment dommage. Parfois je me demande où est passé le potentiel de The Red Road que j’avais pu entrevoir dans le premier épisode. Cet épisode n’était pas nécessairement mauvais mais comme le pilote, je suis constamment déçu. Harold dont donc être au four et au moulin dans le but d’aider Phillip à ne pas se faire avoir par les DEA. Pour ce qui est de la relation entre Rachel et Junior, la série fonctionne de façon beaucoup moins procédurale et classique ce qui permet aussi de voir un aspect plus réjouissant de The Red Road. Mais ce n’est pas suffisamment creusé et forcément, la fin de cette histoire est assez bâclée.
vlcsnap-2014-04-03-19h35m49s147.jpgPourtant, comme je le disais plus haut, The Red Road a énormément de potentiel car son univers est tellement riche. Il y a des personnages différents les uns les autres et en plus de ça ils ont tous plus ou moins quelque chose d’intriguant qui donne envie de poursuivre l’aventure. Mais ce que je trouve dommage c’est qu’ils n’aillent pas nécessairement trop loin. The Red Road a donc des personnages intéressants et des intrigues qui méritent d’être développées mais le tout est tellement traité de façon superficiel que du coup on ne sait pas trop comment cela va évoluer par la suite. Vient ensuite « The Great Snake Battle ». Quand je pense qu’il a fallu toute la saison pour en arriver à un épisode comme celui-ci, je trouve que c’est tout de même sacrément laborieux. Je pense que ce qu’il y a de bien dans cet épisode c’est le fait que la série nous fasse enfin comprendre que Harold et Phillip ne sont pas nécessairement d’un côté ou de l’autre. Ils sont tous les deux pourris et tous les deux des gens avec des envies saines et positives. Car la morale des deux personnages s’entrecroise finalement. C’est ambigu mais c’est aussi ce qui rend les deux personnages et leur relation réellement intéressante.

Pourtant, cet épisode fait également quelques erreurs. Notamment dans sa manière de gérer le rythme. Je ne dis pas qu’il est mauvais de faire de la contemplation mais étant donné que la série n’a pas été construite pour ce faire, alors forcément on se rend compte qu’il manque un petit quelque chose. On a par ailleurs appris pas mal de choses sur la famille Jensen dans ces derniers épisodes mais ce que l’on ne connait pas nécessairement trop c’est Phillip. C’était donc l’occasion parfaite pour se concentrer un peu sur un personnage que l’on cherche à connaître. Sa vie, pleine de crimes et de violence est l’aspect le plus intéressant de The Red Road mais la série ne veut pas lui donner la parole. C’est en tout cas comme ça que je le ressens. C’est dommage car il y a énormément de potentiel. Du coup, la série se concentre sur des personnages comme par exemple Harold et le fait qu’il cache tout un tas de choses à sa femme. Il y a pourtant largement de quoi faire mais ce n’est pas suffisamment creusé. La confrontation entre Phillip et Harold est l’un des moments les plus intense de l’épisode. Et c’est au fond ce que l’on douta tendre d’une série comme celle-ci.

Note : 4.5/10. En bref, déception quand tu nous tiens.

Commenter cet article